Rétropédalage…

Après avoir donné une délégation à la Famille à Catherine Giner, Christian Estrosi, président de la Région Paca fait marche arrière.( la presse)

L’élue de « Les Républicains » Mme Catherine Giner, adjointe au maire de Marseille connue pour être anti-IVG et pro Manif pour tous, s’est vue retirée sa délégation à la Famille quatre jours après sa nomination et cela,sans doute à la suite des révélations de la presse. M.Christian Estrosi aurait déclaré ensuite que c’est lui et lui seul qui interviendra sur les sujets touchant à la famille.

Lors de sa campagne pour l’élection régionale M.Christian Estrosi avait tenté d’offrir à Mme Marion Maréchal- Le Pen un exemplaire du livre de Mme Simone Veil « Une vie » pour lui  reprocher de vouloir couper les subventions du planning familial.

On peut se demander comment un maire qui a été l’un des premiers à marier des personnes de même sexe ait pu nommer sa conseillère régionale déléguée à la famille et à l’intergénération sans tenir compte de ses antécédents avant d’effectuer un étonnant rétropédalage.

Catherine Giner qui s’est également fait connaître par des positions anti-réfugiés et justifiées par la bible a regretté amèrement la décision du président Estrosi mettant en avant sa loyauté politique. http://www.go-met.com/estrosi-paca-repartit-les-postes/

lorguesnet.fr

4 réflexions au sujet de « Rétropédalage… »

  1. Cet incident tourne depuis quelques jours sur Facebook!
    Il y a tout de même une grande marge entre un maire et président du CR qui rétropédale pour utiliser votre expression et un maire et conseiller régional qui fait « le Canard » ( sans jeu de mots, je vous promets!) suite aux exactions de son 1er adjoint…. Finalement je préfère un rétropédalage même si on peut déplorer qu’avec tant d’experts autour cet illustre Président, une telle bévue n’ai pas pu être évité.

  2. Un scoop il y a 1/2 heure : Le maire de Lorgues vient d’être désigné comme vice président de la commission économie emploi au conseil régional . Voilà !

  3. Il ne faut pas oublier que trois recours ayant été déposés, en attendant la décision du conseil d’état Estrosi n’est officiellement pas président de PACA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>