A la manière…

…l’Os à moëlle du vendredi 5 mai 1939.

Au dire de toutes les compétences vraiment dignes de ce nom, lors du conseil municipal de la fin d’année 2015, le geste de M. le Dr Grouiller a provoqué dans la situation générale que nous connaissons le plus étonnant silence de ses collègues de la majorité sans oublier M. l’Officier d’Etat Civil et néanmoins maire.
Si la température politique demeure toujours anormale en cette saison, nous avons dû subir tout de même une absence d’information assourdissante qui a fait grand bruit, dans la presse locale ou plus précisément de sa journaliste qui semble souffrir d’une forme d’amnésie que notre Séraphin local nommait syndrome de Korsakoff, lorsque pour jouer les matamores, il en gratifiait son prédécesseur.
A ce propos, un de nos plus fidèles lecteurs, nous prie, en des termes choisis, de lui dire qui est ce M.Grouiller dont on parle sans arrêt depuis quelque temps:
« Ce que je ne puis m’expliquer, c’est que l’édile permette à cet individu de troubler la sérénité d’un conseil municipal en tenant son bras droit tendu vers le plafond au risque de se faire une élongation du biceps brachial, dans un geste interdit par l’Autriche dans sa constitution et en Allemagne par sa loi fondamentale. Sur le coup, j’ai pensé qu’en pleine assistance publique il jouait à « ainsi font-font-font les petites marionnettes ». J’avais déjà assisté à des animations guignolesques sous la précédente mandature, mais jamais à un tel niveau, mais il est vrai qu’au jour d’aujourd’hui tout va de mal en pis et que…etc. »
Nous partageons intégralement la manière de voir de notre vénérable lecteur dont nous tairons le nom afin que par ces temps d’hiver il ne soit pas pris en grippe et nous lui conseillons de rester bien au chaud, calé dans son fauteuil en regardant des vieux films tels que Papy fait de la résistance ou encore Docteur Folamour …il pourra rire sans crainte pour le plus grand bien du maintien légitime d’un état de chose que nous désirons meilleur que celui dans lequel il se trouvait avant d’être dans celui ou il est maintenant.

Toutes nos excuses à feu Pierre Dac, dont nous n’avons pas le talent.

Une réflexion au sujet de « A la manière… »

  1. Voilà un début d’année 2016 qui démarre sur les chapeaux de roues. Quel dommage! Nous étions bien parti en décembre avec l’élection de notre édile « tonitruant » au Conseil Régional. Je me suis surpris à ressentir de la fierté lorsqu’en direct, j’ai aperçu le maire de Lorgues siégeant et votant le Président au Conseil Régional… Je pensais courant décembre, que fus-je niais à cet instant-là, que le personnage prendrait la mesure du niveau auquel les Varois l’avait hissé, Lorguais en tête.
    Voilà que j’imaginais une autre dimension à notre édile et que les pantalonnades pagnolesques seraient reléguées au fin fond de notre passé municipal……Je crois, même, que « Lorguais largué » (il me semble) avait annoncé pour mes espérances une chute rapide dans le caniveau.
    Alors là! chapeau l’artiste…pas vraiment largué ce Lorguais-là!!!!!
    Voilà que notre maire redescend de son récent piédestal car, je veux bien croire sans la bénédiction divine, son 1er adjoint le propulse illico presto dans la fange. Nous attendions tous une démission ou des excuses du fautif (!), au pire, un petit mot, une « légère » réaction de l’édile en chef…..Rien, il accepte, sans sourciller, de se laisser éclabousser par les peux appropriées facéties de carabin qu’effectue ce docteur de campagne et néanmoins adjoint, en plein Conseil Municipal. Voilà qu’il donne, par là, le bâton pour le battre à toutes les oppositions. Mais quelle chute!!! Si ça! c’est pas jeter le bébé avec l’eau du bain…alors je ne comprends plus rien! Encore moins le grand vide de réaction des autres élus….
    Décidemment, tous ces élus n’ont pas eu connaissance des résultats du 1er tour! Ils ont, tant, tous, promis de tirer les leçons de ce scrutin…. Je pense sincèrement que personne ne peut plus rien pour eux….
    Mais non de Zeus…ils ont quoi dans la tête ( et je suis poli) ces santons de pacotille…
    Bien sûr, que le représentant du FN est agaçant et tenace mais il joue son rôle d’opposant et la réaction la plus intelligente n’est surement pas de lui couper la parole systématiquement parce qu’alors la majorité n’a pas fini d’entendre que le premier tour des élections régionales à Lorgues comptaient 1909 voix FN…Et finalement ils ne l’auront pas volé…Tant pis pour eux!!!!
    Toujours est-il que sur FB Marie Lepen dit étudier l’angle d’attaque pour une procédure qui devrait, peut-être, assombrir l’avenir de nos finances.
    Souhaitons que chacun prenne personnellement la mesure de ses propres responsabilités….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>