Une prise de position plus qu’attendue

Au cours de ses vœux, souhaitons que le Maire revienne sur le sujet le plus évoqué par les Lorguais ces derniers jours. Nous voulons bien sûr parler de la conduite ahurissante qu’a eue son premier adjoint lors de la dernière séance du conseil municipal. S’il ne devait donc exaucer qu’un seul vœu de la population, il semble évident que ce devrait être celui là car il a nourri de trop nombreuses conversations pour que, dans son allocution, il puisse se permettre de faire l’impasse sur le sujet. En effet, voir le premier adjoint d’une commune, juger très opportun de faire le salut hitlérien, geste et parole, lors d’une intervention d’un conseiller municipal d’opposition est très loin d’être un acte anodin. Contre toute attente cependant, cela n’a pas fait la une des journaux. On peut donc considérer que la digne représentante de Var-Matin sur place a, soit fait l’objet de quelques « amicales » pressions, soit que l’on a jugé utile de jeter un voile sur cette affaire. Dans les deux cas, cela n’honore pas des «professionnels» de l’information.

Après son manque total de réaction le soir de l’évènement face à ce dérapage plus qu’anormal, espérons par contre que le Maire saura enfin se ressaisir et profitera de l’occasion qui lui est donnée pour prendre enfin une position claire et sans atermoiements.

lorguesnet.fr

2 réflexions au sujet de « Une prise de position plus qu’attendue »

  1. Aucun doute c’est la stupeur qui a dû provoqué provisoirement le silence de notre maire. Lui qui a fait érigé une stèle en hommage aux lorguais tombés sous les coups de l’armée ennemie ne va pas laisser ce salut indigne sans réponse.
    N’a t-il pas été considéré comme « un homme de bon sens, démocrate humaniste qui écoute sa conscience » dans une lettre du Docteur Georges Grouiller : Pourquoi je m’engage à nouveau avec Claude Alemagna.

  2. Hélas, il est à craindre que vos espoirs soient vains… car à l’impuissance qui est sienne à pratiquer un minimum de bienséance dans son comportement général, s’ajoute la crainte pathologique de décevoir ses fans, qui – si l’événement a provoqué quelques incontestables émois dans les chaumières – loin de s’indigner, n’ont rien laissé paraitre en situation !
    De là à en déduire que l’inconvenance s’acquière avec l’endoctrinement, comme certaines croyances auprès de sourds qui ne veulent pas voir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>