Conseil Municipal du 16 juin 2021

Lors des réponses aux questions écrites, alors que Monsieur Formé prend la parole , le maire lui coupe son micro sans plus attendre . Cela ne fait qu’envenimer des débats qui devraient être beaucoup plus sereins en démocratie.

Monsieur Alemagna ayant peut-être pris connaissance qu’une copie du jugement le condamnant à verser la somme de 2500€ à Monsieur Formé a été divulguée (voir précédent article du 25 avril 2020:C’est celui qui dit..) et, voulant sans doute empêcher tout publicité du jugement, a cru pouvoir empêcher le Conseiller Municipal de s’exprimer.
Mais…comme sur un ring, il s’ensuit alors un long monologue de Monsieur Formé à l’encontre du Maire qu’il accuse d’être un menteur,ce dernier ne pouvant qu’encaisser les coups portés…. avant de laisser entendre que son avocat ne lui aurait pas transmis les attendus du jugement en question…
Sans aucun doute, cet épisode municipal n’en restera pas là, surtout si le Conseiller Régional Alemagna rétrogradé de la 5eme à la 17eme place sur la liste du Var de Monsieur Muselier sort par la petite porte au soir des élections prochaines….                                            ….Comme lui a pronostiqué son adversaire d’hier au soir…

Devinette…

Qui est l’homme politique (ex député UMP, secrétaire d’état aux Affaires étrangères) qui en 2010 déclarait :« On est très bien en France, mais il faut savoir qu’on a trouvé un endroit qui est mieux que chez nous »
« En quittant la vie politique, j’ai repris mon activité professionnelle en développant des projets dans le secteur médical à la fois à Marseille mais aussi à l’étranger et notamment à Maurice. Dans ce cadre, à Maurice comme dans d’autres pays, il est nécessaire d’avoir un partenaire mauricien pour y investir. Je n’ai pas souhaité avoir un « sleeping partner » avec le risque d’être minoritaire. J’ai donc entamé les démarches pour obtenir la nationalité mauricienne ».
« Je suis désormais un homme libre. On a réussi à me dégoûter de la politique. Je fais donc ce que je sais faire et ce pour quoi mon savoir-faire est reconnu, c’est-à-dire le secteur médical ». 
Extrait de l’ article d’Elodie Crézé du 20 nov 2012 du journal: MARSACTU

CQFD : Il n’y aurait que les imbéciles qui ne changent pas d’avis…

Election régionale

L’élection régionale qui ne cesse de nous apporter chaque jour un relent de cuisine électorale,avec en prime la déclaration de Mme Sophie Cluzel:  » Renaud Muselier a su entendre nos préoccupations et su bâtir une liste de rassemblement, autour de compétences régionales où nos valeurs sont représentées «                                           Cette élection nous offre pour le département du VAR une liste des 27 candidats pour la liste « Muselier » . Mr Alemagna,  qui en 2015, figurait au 5 eme rang  se retrouve cette fois-ci relégué au 17 eme rang….  Lors du dernier scrutin, seulement 16 candidats avaient obtenu leur écharpe…sera t-il réélu ????

François de Canson, maire de La Londe, président de la communauté de communes Méditerranée Porte des Maures, conseiller régional; Virginie Pin, avocate, adjointe au maire de Toulon. Richard Strambio, maire de Draguignan, président de la communauté d’agglomération Dracénie Provence Verdon. Aurore Laroche, directrice d’établissement touristique et présidente d’Estérel Côte d’Azur. Philippe Delaunay, chef d’entreprise, auditeur de l’Institut des Hautes études de la Défense nationale. Edwige Marino, adjointe au maire d’Hyères, conseillère régionale. Jean-Pierre Colin, premier adjoint au maire de La Seyne, conseiller régional. Fabienne Joly, viticultrice, présidente de la chambre d’agriculture du Var. Vincent Morisse, maire de Sainte-Maxime, président de la CC Golfe de Saint-Tropez, conseiller régional. Josy Chambon, adjointe au maire de Toulon, conseillère régionale. Hervé Stassinos, maire du Pradet, vice-président de TPM. Sandra Kuntz, adjointe au maire de Six-Fours. André Garron, maire de Solliès-Pont, président de la CC Vallée du Gapeau. Véronique Delfaux, adjointe au maire de Brignoles, conseillère régionale. Mohamed Mahali, adjoint au maire de Toulon. Marjorie Viort, maire du Thoronet, vice-présidente de la CC Cœur du Var. Claude Alemagna, maire de Lorgues, vice-président de la CA Dracénie Provence Verdon, conseiller régional. Sylvie Siri, maire de Saint-Tropez, vice-présidente de la CC Golfe de Saint-Tropez. Roland Balbis, maire de Villecroze, président de la CC Lacs et Gorges du Verdon. Sylvie Laporte, adjointe au maire de La Valette. Romain Vincent, adjoint au maire de Saint-Mandrier. Myriam Robbe, première adjointe au maire de Saint-Paul-en-Forêt. Jean-Pierre Blanc, directeur de la Villa Noailles. Blandine Monier, maire d’Évenos, vice-présidente de la CC Sud Sainte-Baume. Frédéric Masquelier, maire de Saint-Raphaël, président de la CA Estérel Côte d’Azur. Nathalie Bicais, maire de La Seyne-sur-Mer, conseillère départementale, vice-présidente de TPM. Hubert Falco, maire de Toulon, président de TPM.

Deux poids, deux mesures…

Sur le Compte rendu du Conseil Municipal du mois d’avril,  lors des questions diverses, le Maire déclare que sa plainte à l’encontre de Mr Formé avait été déposée à titre privé.

Cette formulation du titre privé permet de passer sous silence le fait que Mr Alemagna avait été condamné (et non le maire) à versé à Mr Formé la somme de 2500€ contrairement à ce qu’il avait affirmé.

Si l’évocation du titre privé permet cette forme de rédaction, alors pourquoi faire figurer sur ce Compte rendu des propos concernant la vie professionnelle de Mr Formé. Les demandes formulées n’ayant semble t-il aucun rapport avec son statut de Conseiller Municipal. La question mériterait d’être posée.      

ci-dessous, copie du Compte rendu consultable sur le site municipal.

 

Election régionale PACA

*le Président sortant,Mr Muselier  » Je suis LR et je me retrouve politiquement dans la droite et le centre. Mais je vais sortir politiquement du carcan des appareils politiques. Donc, il n’y aura pas d’accord d’appareil. Compte tenu de l’enjeu, je veux fabriquer la meilleure équipe possible pour la région et nous choisirons les meilleurs d’où qu’ils viennent « 

*Le premier ministre, Mr Castex : «  La majorité présidentielle répond très favorablement à l’initiative de Renaud Muselier »

*La secrétaire d’Etat Sophie Cluzel et « des représentants de la majorité parlementaire » figureront sur la liste LR.

Après ces dernières déclarations parues dans la presse, quelle sera la position de notre Maire mais également Conseiller régionale LR….et la réaction des électeurs.?

 

C’est celui qui dit…

Lors du dernier Conseil Municipal,Mr Alemagna déclarait que Mr Formé avait été reconnu coupable de diffamation et de ce fait devait lui payer la somme de 2500€.

Or sur la page « facebook » que Mr Formé publie , nous pouvons prendre connaissance que le tribunal a débouté du fait de nullité Mr Alemagna ( la partie civile) de l’ensemble de ses demandes. Il le condamne à payer à Mr Formé la somme de 2500€ au titre de l’article 800-2 du code de procédure pénale.

Du fait de la nullité, le tribunal annule donc la citation à paraître formulée par Mr Alemagna et renvoie Mr Formé des fins de la poursuite.

Puisque qu’aucune condamnation n’a été prononcée a l’encontre de Mr Formé, c’est donc bien Mr Alemagna qui doit versé la somme de  2500€ comme le stipule l’article 800-2 du code de procédure pénale.

     Moralité, comme disent les enfants dans les cours de récréations:                                 

                                « C’est celui qui dit, qu’il l’est »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LOL ou MDR ?

Au lendemain du dernier Conseil Municipal, nous avions évoqué une suite logique aux réponses faites par le Maire à une question écrite de Mr Formé…

La publication filmée et visible sur la page » facebook » de Mr Formé, et les commentaires qu’elle suscite laissent arguer qu’une réponse de la part de Mr Alemagna ne soit pas d’actualité. Donc,comme l’intéressé le déclare, nous attendons la publication du délibéré…

Conseil Municipal ( suite)

Ce Conseil Municipal qui traitait du budget primitif présenté par l’adjointe au finances, nous a gratifié d’une litanie de chiffres plus ou moins compréhensibles pour l’auditeur moyen. Ce dernier, novice en comptabilité des communes M14, pouvait donc s’imaginer que pour l’art de faire parler les chiffres, une présentation moins monocorde aurait été mieux adaptée, les conseillers en ayant déjà connaissance.

Comment comprendre également que lors des interventions d’élus de l’opposition municipale, le Maire puisse dire ne pas comprendre la provenance de chiffres énoncés alors que ces derniers figurent sur les documents remis aux conseillers…mais pour le Maire l’explication est simple !!! il faut savoir faire la différence entre l’officiel et le réel. Prenons par exemple les chiffres concernant le nombre d’habitants. Celui-ci devrait croître compte tenu de l’augmentation des constructions sur la commune . Officiellement il se situerait à 9 278 habitants*. Mais que nenni, pour l’édile, le vrai nombre d’habitants est bien supérieur à 10 000 !!! A chacun sa manière de compter ou de savoir comptabiliser… CQFD. 

D’un budget primitif de 15.960.000 €, nous retiendrons que les investissements sont de l’ordre de 6.350.000 € et de 9.600.000 € pour le fonctionnement. En ce qui concerne les charges du personnel communal  sont en légère augmentation, elles s’élèvent à  5.100.000 € soit 34% du budget primitif,ou 53% du budget fonctionnement. Les principaux postes en investissement concernent des travaux de voirie, la vidéosurveillance, l’école Marius Trussy et des acquisitions foncières.

Ce budget primitif évidemment adopté par la majorité municipale a été rejeté par « Lorgues nouvelle génération »le jugeant entre autre trop timide en direction de la jeunesse, et par « Lorgues en Provence » pour qui une baisse souhaitée de la pression fiscale n’est pas présente.

Suite à la suppression de la taxe d’habitation pour les résidences principales, la taxe départementale sur le bâti transférée aux communes, vient s’ajouter à la taxe foncière communale qui voit donc son taux frôler les 34%, et 94 %pour le non bâti. (ce qui ne fera pas baisser l’impôt).

Les subventions aux associations n’ont pas fait de remarque, si ce n’est une intervention de Mr Formé qui s’étonne que l’Association « Escolo de Margarido » (pour l’enseignement, le maintien et la promotion de la langue provençale) n’ait pas obtenu de subvention. En réponse, le maire estime que celles-ci n’ont pas un caractère obligatoire et que cette association bénéficie pour son activité de l’utilisation d’un local qu’il considère comme une prestation en nature.**

Le budget des pompes funèbres ainsi que le versement d’une subvention de 150.000 pour le CCAS ont été votés à l’unanimité.

La présentation d’une convention d’adhésion à « Petites villes de demain » *** par Mr Hebreard, a permis au maire d’affirmer une nouvelle fois que les lorguais ont massivement élu la majorité actuelle (pour rappel :32,33 % des inscrits) pour mettre en application son programme qui, selon lui, est en adéquation avec le programme partenarial dimensionné pour des communes et intercommunalités de moins de 20.000 habitants exerçant des fonctions de centralité.(Nota: cette convention aura une durée de 18 mois)

Enfin de séance,en ce qui concerne les questions écrites, nous renvoyons au précédent article.

En dehors de l’ordre du jour, nous noterons l’information qu’un centre éphémère de vaccination contre le coronavirus, sera actif à Lorgues les 3 et 4 mai prochain.

* la population légale officielle de Lorgues est de 8 990 habitants. Le dernier chiffre officiel date du 31/12/2016 (populations légales de 2017, 2018, 2019 identiques). Le nombre d’habitants pour 2021 est calculé à partir du taux d’évolution moyen annuel de la population sur une période de 2011 à 2016, soit 0.1%. La population de Lorgues est  considérée en baisse et vieillissante. (sources : Insee, villedata.com, cartesfrance.fr, cartes-2-france.com , etc.)

**Une explication mériterait d’être fournie, compte tenu que cette association percevait déjà lors de la première mandature en 2008 d’une subvention de 700€ . Celle-ci ne tenait aucunement compte de prestation en nature.( voir un extrait du document ci-dessous.)

***Programme partenarial qui concerne 13 communes du Var et piloté par l’Agence nationale de la cohésion des territoires.

lorguesnet.fr