Contact

Page de contact

15 réflexions au sujet de « Contact »

  1. 2014 APPROCHE

    Ne peut-on pas imaginer, lors de ces prochaines consultations…un village réhabilité.
    Ne serais ce pas là, donner exemple de pluralité que toutes ces sensibilités exprimées dans divers Sites ou Blogs se rassemblent pour obtenir le consensus général des lorguais.
    Des extrêmes en passant par les centres, chacun a sa part de bon sens. Chaque apport dans le débat ne peut être que profitable à tous. Fini les règlements de comptes, les papiers anonymes, les affreux petits canards et autres noms d’oiseaux.
    Il y a tant à faire encore. Le vieux Lorgues, les réhabilitations diverses, les routes, l’artisanat local. Notre Maire actuel a fait. Son prédécesseur a fait. Chacun dans son style. On aime ou on n’aime pas mais dans le consensus tout le monde aimerait. C’est sûr. Rapprochez vous, rapprochons nous. Le Lorguais saura ce qui lui faut.

    Gérard Bailleul

  2. Le courage de ne pas être anonyme… Oui, il en faut, mais pardonnez moi, je n’ai pas ce courage là. En tout cas, pas ici, à Lorgues. On estime que M. Allemagna se cache, sous des pseudos dans son site – qu’il n’a pas le courage d’assumer personnellement- pour traîner dans la boue tous ceux qui ne pensent comme lui, c’est à dire tous ceux qui menaceraient son gagne pain depuis qu’il a été viré de son petit travail subventionné au Conseil Général où, c’est un euphémisme, il ne brilla point… Et on sait combien cet homme là est toujours prompt à traduire devant la justice – c’est facile quand on a l’avocat et les finances de la municipalité- tout citoyen qui, lui, devrait payer de sa poche pour se défendre… Bref, vous l’aurez compris, le courage a, pour un citoyen aussi peu engagé que moi, quelques limites…
    Alors, quid de Lorgues? Le vieux village, ceint dans ses murs, comme un honteux bidonville. Semé de trous, de fientes et d’étrons. Vide, délabré, menacé de ruine, sans vie. Village en péril. Au moins le maire précédent en fin de mandat avait-il fait un léger effort… Depuis, l’abandon total.
    Et le reste, qu’en dire? Quel bilan? Le commerce? N’en parlons pas: UN magasin s’ouvre quand deux se ferment… Et qui aimerait un village où l’on admet des plastiques indignes sur un restaurant réunionais qui détruit l’esthétique d’une placette autrefois si provençale?
    Et les finances! Ah, il est vrai que Mariani était radin, qu’il aurait pu investir davantage et que le village y aurait gagné.. La contrepartie fut ce cadeau qu’il laissa à son successeur et qui demeure la seule gloriole dont il se prévaut: « Je suis un bon gestionnaire! »
    Tu parles! On n’ investit en rien, on dépense le fric du prédécesseur et vous verrez demain… quand je serai réélu – et, alors, la vérité viendra: privatisation de l’eau car on nous dira que la station d’épuration coûte très cher et que c’était la faute à… On nous dira… Ou pas, le règne est long, assez long pour que M. Allemagna ait le droit de prendre sa retraie car il sait bien que ce deuxième mandat serait si catastrophique qu’il lui en interdirait un troisième!
    Mais il y a toujours l’arme fatale: l’invective, la menace. Et pour la cacher, l’omni présence, la main dans le dos, le pseudo intérêt à autrui, les petits cadeaux. La commune est généreuse, le personnage l’est-il?
    C’est l’homme que j’attaque. Son incompétence. Nous a-t-il jamais dit son niveau d’études? (Lol), Sa vie professionnelle en détail jusqu’à ce qu’on le vire?
    Donc il faudra voter: Autant savoir pour qui et pour quoi!

  3. Au commencement était… un site qui voulait tenir informé la population de l’évolution et de l’actualité politique ou simplement communale judicieusement bien nommé : « Lorgues Maintenant ».
    A part les analphabètes, nous ne pouvons que constater et déplorer ce qu’il est advenu.
    Cette tribune n’est devenue que le déversoir de l’aigreur et le fiel de son promoteur et acolyte.
    Le singulier est employé ici, car ne sont pas nombreux dans cette équipe ceux pouvant formuler et encore moins transcrire une phrase normalement constituée de mots même ordinaires apposés autour de verbes et complètements.
    Que de bêtise, de défoulement stérile sont donc déversés et véhiculés par ce canal, dont c’est désormais, devenu l’unique emploi !
    Il faut « maintenant » attendre. si une nouvelle municipalité arrive cet outil fabuleux quand il est employé à des fins utiles, sérieuses et efficaces, changera ou se taira.
    Une raison supplémentaire qui fait espérer nombres d’électeurs en un changement O combien salutaire !
    Suzanne

    • Il faut reconnaître que grâce à ce champ d’épandage si mal odorant qu’est ce site, il nous vient pour une fois une bonne nouvelle ! Une fois n’est pas coutume…
      En effet, à l’issue du mandat et à un mois des prochaines élections, on nous gratifie dans une grande envolée lyrique, agreste et bucolique, d’une fabuleuse info : les 2 pigeonniers lorguais sont enfin opérationnels !
      Le « chroniqueur » se félicite de ce fait d’arme qui viendrait inscrire en faux ceux qui dénonçaient que le problème, qui avait fait grand bruit en son temps, n’était toujours pas résolu, jusque là…
      Pour notre part, nous en concluons que s’il n’y avait pas eu tant d’insistance à regretter amèrement, l’inutilité de ces installations puisqu’elles ne faisaient l’objet d’aucun suivi, nous en serions toujours au même point.

      S’il en était autrement comment justifier toutes ces années perdues entre le montage et l’obtention du but recherché ?
      Preuve est faite, qu’il est payant de dénoncer le laxisme et même l’incapacité.
      Cette action est manifestement stimulante. C’est une évidence…

      _______________________________________________________________________________________________________________

  4. De plus en plus de gens autour de moi ou rencontrés dans le village, au marché me disent attendre vos article avec impatience, comme la suite au prochain numéro d’un feuilleton ! Comme moi, ils se délectent à chaque parution.
    Dallas est loin, mais son esprit ressuscite à Lorgues, pour notre plus grande joie.
    Il faut dire que les sujets ne manquent pas, qui inspirent les rédacteurs en mal de vérité. Ainsi grâce à eux, bien des pendules sont remisent à l’heure !

    Alors que le blog de Mme. Vignal est parfaitement illisible parce que toujours odieux et contrairement à ce qu’il voudrait faire accroire, le but n’est pas de tenir informer la population de l’actualité communale, mais de ne faire exclusivement que l’apologie d’un dilettante et de sa mandature et ce, le plus vulgairement du monde en principe.

    En ce qui vous concerne, non seulement vos articles ont le mérite de nous concerner au premier chef, mais encore d’être plaisamment rédigés.
    Les commentaires envoyés par vos lecteurs le sont tout autant. Au moins à les lire on ne s’ennui jamais, au contraire !
    Merci à eux et à vous. Heureusement que vous êtes là !

    • Mon bonheur à moi, c’est le matin : réveillée, je constate les dégâts qu’ont fait au jardin les sangliers dans la nuit et en buvant mon premier café, j’ouvre la tablette pour me délecter des propos tenus par le « Printemps de Lorgues ». Si il est sur ce fichu patelin, je vous garanti qu’à vous lire il l’est aussi dans mon cœur !
      Que d’autres partagent mes opinions, me ravi.
      J’espère que nous sommes nombreux à être conscients d’avoir été dupés, roulés dans des nuées de poudre jetée à des yeux crédules et la somme des incompétences agglomérées autour d’un malfaisant vaniteux.

      Soyons enfin lucides et abrégeons nos souffrances. Impossible de supporter plus longtemps encore cette situation délirante et qui nous avilie tous.

  5. Le dimanche il faut se divertir et pour ce, nous sommes allés jeter un œil sur les commentaires de « Lorgues-maintient-le-dedans ».
    Il est reproché à un candidat d’être « passéiste » et devinez par qui ? Un auteur qui pour ses comparaisons, fait référence à son érudition en évoquant ses lectures en leur temps : le Journal de Spirou le 21 avril 1938 (c’est lui qui le dit) !

    C’est sans doute lui aussi, qui naguère dans ce même support faisait allusion au Sapeur Camembert (feuilleton de 1890 à 1896) toujours grâce à sa grande culture dont il tient à nous faire profiter en toutes occasions..
    Merci à ce progressiste éclairé… la journée commence bien en nous mettant de joyeuse humeur, certes, mais pas pour les raisons que ce « rigolo » pensait nous prodiguer…

  6. Je lis avec beaucoup d’intérêt votre blog. Vous avez de l’humour, vos commentateurs aussi. Toutes vos remarques et votre connaissance de notre commune sont un enrichissement pour nous qui habitons Lorgues depuis à peine 10 ans. Mais je suis inquiet. Au delà de notre plaisir à vous lire tous les matins, il y a l’ambiance intra muros…elle est plombée! Ce site abject Lorgues Maintenant pour ne pas le nommer qui dénigre tant. Ce matin une personne commente le costume et la cravate de M Meyer. Mais « on s’en fout » du costume. L’habit n’a jamais fait le moine. Je ne connais pas ce Monsieur, on le brocarde parce qu’il demandait aux employés municipaux qui travaillaient sous sa responsabilité de ne pas utiliser les véhicules de fonction et d’arriver à l’heure. J’en fait tout autant avec mes équipes. Ce qui est à tomber raide c’est que ces exigences soient énoncées, sans gène, comme des persécutions…des méchancetés. En voilà une de mentalité! Comment voulez-vous que l’on réduise les déficits de la France avec un état d’esprit pareil. Je suis sûr que ces individus se plaignent de la valeur du point d’indice qui n’augmente pas.Qui paye le G.O. ? Qui répare le matériel?… Et qui fait le travail si on n’accomplit pas ses heures…les entreprises privées… Non mais, sans blague!
    Les électeurs sont des adultes, ils sont capables de se rendre compte qu’on a monté les échafaudages à 3 semaines du scrutin, qu’on inaugure les « chrysanthèmes » à tout va et que « Var Matin » n’est qu’un « Var Menteur », que le site incriminé tape à tort et à travers et le plus souvent aboutit au contraire de l’effet escompté par son administrateur. Chez les électeurs de droite modérée qu’ils soient républicains ou démocrates, la désapprobation de la politique municipale actuelle, pourtant bien existante, justifiera-t-elle un vote « contre nature ». Il faut l’espérer car l’avenir risque d’être difficile pour les contribuables! Toujours les mêmes!

  7. Bonjour,
    Je voudrais apporter un éclaircissement concernant le commentaire de Gandolfo qui semble avoir compris que je considérais que la seule issue pour la droite « classique » était Bleu Marine.
    Je démens formellement avoir dit une telle chose qui n’engage que Gandolfo.
    Merci de publier cette réponse.

  8. Bonjour, c’est avec regret que je constate que votre équipe ne déverse maintenant que de la « haine » et a oublié les habitants « nous lorguais »
    Il est vrai que nous sommes tous concernés par les dépenses astronomiques faites pour des projets « inutiles » et/ou inachevés mais quand est il des citoyens lésés suite à des décisions « irréfléchies » tels que le feux d’artifices du 13 juillet 2014 réalisé au parking des Muscatelle qui est un lieu arboré. Cela n’est il pas dangereux ? Pourquoi avoir changé de lieu après tant d’années?
    Résultat plus d’une dizaine de voitures mises en fourrière soit environ 150€/personne – nos poches sont vidés car soyons honnête c’est un sacré budget de nos jours.
    Et pourquoi ? un changement, une décision bizarre et incongru qui apparemment reste INEXPLICABLE et n’ayant qu’une issue : se faire embarquer un outil qui permet de gagner durement un salaire qu’on débourse pour payer une amende tout ceci parce qu’il n’y a pas ou plus de place de stationnement

    • « Votre premier paragraphe est incompréhensible puisque le reste de votre intervention abonde dans notre sens !

      Nous partageons votre amertume et ne voyez dans tous nos propos qu’objectivité et aucunement de la haine.

      Au reste ce terme en la matière n’a pas lieu d’être : on cautionne une politique ou on la critique si elle est jugée inadaptée aux circonstances. Mais il ne peut y avoir ni haine ni amour…

      Si vous prenez bien conscience de votre texte, il est incontestable que vous vous trompez de destinataire : nous ne sommes ni responsables du feu d’artifice, ni des places de parking.

      • bonjour et merci d’avoir répondu, Peux être devez vous me relire pour bien comprendre.
        je ne vous accuse pas d’avoir pris cette décision, je disais juste que vous pouviez parler de ce genre de décision prise par la municipalité au dépit des habitants. Vous faite toujours de grand texte au sujet des projets astronomique mais pas des choses « moindre » pour certains et « important » pour d’autres tels que :
        - les trottoirs inexistants a cause des restaurants,
        - les poubelles déposées en bordure des trottoirs ou sous des arbres par les commerçants, restaurants ou habitants, dévastées dans les rues à cause des animaux…
        - ….

        Il est vrai que je parle de « haine » et vous avez raison car mon tord est que lorsque je vous lis je ne pense pas « politique » .

        • C’est là où est votre erreur !
          En ce qui concerne cette municipalité, tout est « politique ».
          Et c’est précisément la façon dont elle est conduite que nous dénonçons dans cette tribune. Elle est aussi accessible à chacun pour s’y exprimer.
          Les problèmes des trottoirs et ordures avaient été, en leur temps et sous l’ancien mandataire, déjà évoqués et violemment critiqués par l’actuel. Il faut croire que la place est cause de la pérennité de ces sujets encombrants, puisque depuis lors, ils n’ont fait que croitre et embellir. C’est la patate chaude qu’on se renvoie…
          Imaginez le manque à gagner des voix si on rétrécissait les terrasses ! Vous ne pensez pas que cela soit un peu « politique » ?
          Tout est l’avenant…
          Nous persistons à clamer qu’aucun sentiment ne dicte nos propos.
          Ils ne sont que l’expression de notre la volonté de faire prendre conscience aux électeurs que pour être des administrés heureux leur élu n’est certes pas à la hauteur de leurs attentes. Chacune de nos interventions en est la preuve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>