Vœux du maire…

Nous souhaitons bonne soirée à tous ceux qui tiennent absolument à participer au « combat devant le buffet froid » !

Il leur faudra cependant, toute peine méritant salaire, écouter auparavant une très longue litanie de réalisations mirifiques passées et à venir, assenées malgré des approximations évidentes avec une grande énergie.      

 Après dix ans de mandat,souvenons-nous de quelques-unes des promesses faites et non tenues par le candidat Alemagna:

  • Achat de la Maison des Pères (abandonné sous le faux prétexte de coûts dus au désamiantage alors qu’aujourd’hui de petites structures privées s’installent dans ce bâtiment sans avoir englouti les centaines de milliers d’Euros dont parlait un Maire qui n’a fait que reculer devant un magnifique projet, le sacrifiant ainsi sur l’autel de son incapacité à gérer de grands projets structurants.)
  • Aménagement d’une zone artisanale
  • Aménagement d’un nouveau Centre de Loisirs sans hébergement
  • Construction d’un nouveau groupe et d’un restaurant scolaires
  • Construction d’un parking Avenue des Quatre Pierres
  • Construction d’une nouvelle gendarmerie
  • Construction ou aménagement de la « piscine communautaire » (Vidauban a vu,elle, se réaliser un parc de loisirs intercommunal pour 3,5 M€)
  • Création d’une déchèterie qui n’existe que sur une vue d’artiste publiée dans la revue de la CAD (page 18)
  • Création de bâtiments municipaux destinés aux services techniques, personnel et matériel
  • Ouverture des services publics municipaux de l’état civil le samedi matin
  • Travaux de remise en état de tout le centre ancien ou Castrum, mais gageons que les élections prochaines vont voir apparaître un embryon de cette opération
  • Le jumelage avec une ville Européenne                                                                                                                                          Cette liste étant loin d’être complète, passons à quelques réalisations toujours vantées:
  • La station d’épuration.Sa création était imposée par  l’Etat
  • La Porte Tre Barri, menaçant de s’effondrer c’est contraint et forcé que l’on est intervenu
  • La Collégiale, là aussi le danger était tel qu’il a bien fallu se résoudre à engager des travaux très importants.Que l’on se rende compte après 5 ans qu’il faudrait peut-être s’occuper aussi des boiseries  et de l’orgue fait la démonstration de l’amateurisme avec lequel on a traité le sujet.                                                                

Pour terminer qu’il nous soit permis d’ajouter que malgré un budget excédentaire* les investissements réalisés par le maire ne permettent en aucun cas de sortir la commune de sa léthargie et ce, depuis 2008.

*Je laisse dans les caisses de la commune six millions d’euros! (notre projet 2014-2020 pour Lorgues)  » Interview réalisée par Gérard COURCIER ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>