Pigeons,pas toujours de la famille des columbidae…

Dans son édition du 6 décembre Var Matin nous informe que la municipalité de Draguignan va enlever les deux pigeonniers qui nécessitaient un entretien permanent et qui dans le temps se sont montrés inefficaces puisque les pigeons n’y pondaient plus. La ville va donc vendre ses pigeonniers… Notre commune est-elle intéressée pour sauvegarder entre autre, le nouveau dallage blanc de la Place Neuve qui avait fait dire à l’architecte urbaniste Cécile Aubert : « le problème des pigeons ? Coupons les arbres !Plus sérieusement je pense que le projet de pigeonnier jouera son rôle très tôt et pas uniquement pour cette place bien sûr. Car les pigeons sont un fléau dans la ville… »
Pour mémoire, notre maire s’était engagé à lutter contre la prolifération de ces colombidés.
En 2010, deux pigeonniers furent installés. Ils devaient permettre de maîtriser la population des oiseaux en régulant les naissances par récupération des œufs en les échangeant avec des fictifs !!!( Lorgues Info n°7)
Deux pigeonniers furent donc budgétés à hauteur de100 000 € par la commune sans que l’on sache à cette époque qui allait s’occuper de leur maintenance. (Un nettoyage régulier est nécessaire pour pouvoir fidéliser les pigeons.)
Mais comme nos chers oiseaux boudaient ces nouveaux lieux de villégiature gracieusement offerts par la municipalité, une réponse à une question posée en Conseil municipal du 23 mars 2013 fut donnée par le Maire pour justifier un marché de 6500€ concernant l’entretien des deux pigeonniers, il précisait que ce marché permettrait entre autre de mettre des pigeons reproducteurs, ce qui avait provoqué un fou rire général parmi l’assistance. Qui pouvait croire en effet que ces nouveaux arrivants ne viennent pas grossir les rangs des pigeons déjà locataires des places et rues lorguaises ?
En regard de l’analyse faite par la commune de Draguignan, nous pouvons donc nous poser la question de savoir si toutes les mesures telles entretien, alimentation des pigeons, nettoyage et remplacement des œufs sont bien effectuées et se montrent efficaces face à la multiplication des pigeons sur notre commune. ?

Puisque nous parlons de pigeons et que notre cher édile a jugé bon, malgré un budget excédentaire, d’augmenter les impôts locaux sous le prétexte que « les autres font pareil ». nous nous demandons bien comment il va maintenant compenser la perte pour ce même budget de la taxe d’habitation ?

lorguesnet.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>