baraques à frite

Var matin 4 août 2016

A lorgues…En 2010 un premier bail était signé pour un loyer de 400 € mensuels…en 2013 un nouveau repreneur voyait son loyer à la baisse fixé à 300€ par mois, ce qui avait à l’époque soulevé d’âpres discutions lors d’un conseil municipal du 13 décembre 2013.
Aujourd’hui la baraque est fermée, faut-il y voir le fait que nombre de commerces n’arrivent pas à s’ancrer dans la durabilité? La conjoncture actuelle ne peut pas toujours être avancée pour évoquer le fait que le dynamisme local est en perte de vitesse et que Lorgues se transforme lentement en cité dortoir. Si rien ne change, ce ne sont pas les activités dites culturelles qui y pourront quelque chose…

3 réflexions au sujet de « baraques à frite »

  1. « Tout aussi navrant est le constat d’échec de l’équipe dirigeante en générale qui ne semble pas le moins du monde concernée par le fait que touristes et vacanciers ne manquent pas de dénoncer le flagrant déficit d’animation et/ou manifestations estivales cette année !
    Ainsi que de déplorer l’indigence de la décoration florale de la commune, dû manifestement au désintéressement total du responsable en charge de cette prestation.
    L’agencement est d’un ennui mortel… Lorgues le devient doucement tout autant d’ailleurs… »

      • « M. ou Mme « admin », on voit bien que vous n’avez pas eu à essuyer les commentaires négatifs de vos estivants…
        Je ne fais que rapporter là, les propos entendus, ce en quoi je me suis effectivement engager sur ce site.
        C’est bien là sa vacation, n’est-il pas ?
        En outre, cela rejoint et confirme vos propres dires quand vous évoquez « …la perte de vitesse du dynamisme local… »
        Toutes les cloches sonnent donc à l’unisson ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>