Bis répétita…

Les Conseillers Municipaux changent…pas le Maire.                                                       Tout le monde se souvient des tentatives désespérées de notre cher maire pour faire expulser lors de sa précédente mandature un Conseiller municipal qui osait s’exprimer contrairement aux souhaits de l’édile.                                                                               Hier, on change de Conseiller municipal, mais pas de style, on garde son entêtement en suspendant la séance et en appelant à l’aide la maréchaussée.
On peut se poser la question de savoir si faire se déplacer depuis Draguignan deux gendarmes pour simplement obtenir que le conseil municipal se poursuive avec les mêmes acteurs autour de la même table est bien productif ???
Un compte rendu objectif qui aurait fait état du salut nazi effectué par le docteur Grouiller lors du précédent conseil, aurait sans aucun doute évité ce triste spectacle qui n’en doutant pas risque d’en être qu’à l’entracte. Tout cela grâce au maître de cérémonie.          à suivre …

lorguesnet.fr

3 réflexions au sujet de « Bis répétita… »

  1. J’ai assisté à ce conseil municipal et j’ai cru revenir en arrière lorsque que le maire se prenait de bec avec l’opposition. Pourtant s’était une autre époque, celle des conseillers de sa propre équipe qui n’hésitaient pas à afficher leurs différences et contradictions, alors qu’aujourd’hui, lorsque le premier adjoint effectue un salut nazi, ou lorsque le maire coupe le micro d’un opposant, personne ne bouge ni ne proteste, c’est motus et bouches cousues. Devant la passivité de ses petits soldats, notre maire qui n’a pas effectué de service militaire veut tout de même endossé la tenue de l’adjudant de quartier, c’est silence dans les rangs sinon j’appelle la prévôté.

    • Sans y avoir assisté, mais au regard des commentaires et compte rendu, j’éprouve le même sentiment…Il n’en reste pas moins que ces gens là prennent les décisions importantes pour notre commune et engagent les fonds récoltés sur le dos des contribuables (voir les pénalités infligées pour non respect de la loi SRU et, mieux, le troc du domaine communal, par 2 fois, justifié et officialisé par eux même).
      Au delà de la politique, la situation « judiciaire » de leurs mentors, ne peut que nous inquiéter ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>