Elections régionales

Élections Régionales ou la politique dans toute sa splendeur

Lors des prochaines élections régionales, vont figurer sur la liste du maire de Nice deux candidats que tout semble opposer. M. Claude Alemagna, maire de Lorgues, et M. Vincent Morisse maire de Sainte Maxime et président de la communauté de communes du Golfe.
Nous aurions pu penser que Mme Annick Napoléon ancien maire de Cavalaire, battue lors des dernières élections municipales et suppléante du député M. Couve serait présente sur la liste de M. Estrosi, histoire de la positionner pour les prochaines législatives, mais les responsables L.R. en ont décidé autrement, au grand dam de notre député.

La désignation du maire de Lorgues semble relever directement d’un petit accord entre amis, en l’occurrence M. Pianetti et Alemagna, passé sous le haut patronage de M. Couve lors des dernières départementales. « Tu ne te présentes pas et en contrepartie, tu seras en bonne place aux régionales ».

Il faut cependant se souvenir que, lors d’une précédente campagne législative, M. Alemagna s’était comporté en pourfendeur de M. Morisse, envoyant une lettre ouverte dans laquelle il reprochait à ce dernier, candidat à la députation : « Comment peut-on autant méconnaître les institutions et leur fonctionnement, écrire pareilles inepties et être candidat à l’élection législative ? »
Rajoutant : « Nous ne voulons pas d’un député sans expérience, sans discernement, diviseur, prosaïque, si jeune soit-il, mais d’un député de conviction, loyal, fidèle à sa famille politique, fidèle à sa ligne politique, fidèle à ses amis, fidèle à ses concitoyens. » (Sous-entendu, M. Couve)

La prose du maire de Lorgues, distribuée à un très large public lui valut, parmi d’autres, la cinglante réponse suivante :
« Je suis surpris d’être destinataire de la réponse que vous adressez à M. Vincent MORISSE. Mais puisque vous me prenez à partie, daignez accepter, je vous prie, que je vous livre quelques remarques personnelles….
J’ai une très haute estime des élus et je ne comprends pas qu’un Maire puisse s’abaisser à tenir des propos mensongers dans une lettre ouverte. C’est particulièrement choquant et je tenais à vous le signaler… Je prends acte que le député sortant ( M.Couve ) est proche de vous »
Et de finir en ces termes :
« Pour conclure, je dirai, avec tout le respect que je vous dois, que les inepties ne sont pas là où vous pensez les voir ».

Il faudra donc demander à M. Alemagna comment il peut aujourd’hui cohabiter sur une liste avec quelqu’un qui, pour lui, méconnait les institutions et leur fonctionnement et qui, toujours selon lui, écrit des inepties !!!

La campagne du maire de Lorgues semble bien avoir démarré, même si ce dernier s’égare un peu, voulant sans doute faire flèche de tout bois. Dernier exploit en date, ne pas juger utile de commémorer à Lorgues la « Journée nationale d’hommage aux Harkis et autres formations supplétives », mais s’empresser de faire acte de présence à cette même cérémonie à Draguignan.

Nous n’en sommes décidément plus à une aberration près. Seule constante, mieux vaut paraître, qu’être.

lorguesnet.fr

3 réflexions au sujet de « Elections régionales »

  1. Parce que je vous lis avec plaisir et fais confiance à votre expérience du terrain, je suis allé jusqu’à la fin des réflexions que vous nous livrez, étayées, et ça n’est que justice, de références épistolaires datant des élections législatives. Cependant, une fois n’est pas coutume, je ne suis pas de votre avis. En effet, nous sommes nombreux, les républicains (pas les « LR ») à penser que la division dans notre camps au sein du parti « UMP » a juste réussi à faire élire un sénateur FN pour représenter notre département… La récidive est fortement à craindre pour les élections régionales …Sauf, qu’en la matière, il est à craindre que notre région bascule dans le giron de Marine Le Pen…Et là, le risque est maximum. C’est pourquoi les petites mises au point, les guéguerres me paraissent très dangereuses.
    Il reste que vous vous interrogez sur la présence de notre édile, qui n’est pas devenu pour autant un grand stratège, si vous le permettez, je vous livre mon analyse de la situation.
    Tout d’abord à qui profite le crime?
    -La liste est une liste d’union entre LR, UDI, Modem. Christian ESTROSI est à la tête de la commission nationale des investitures pour les « LR », il est, donc, à deux titres, chargé des discussions avec les divers responsables UDI et Modem et de la composition des listes: investitures nationales et chef de file des » LR UDI Modem etc. » en PACA…
    -Il reste à observer la liste dans le 83, le rang des représentants des partis concernés, vous comprendrez, alors, sans trop forcer que ceux ne sont peut-être pas ses collègues de « LR » qui ont insisté pour laisser la 5ème place à notre édile encombrant….
    -Vous imaginerez aisément qu’à la CAD, on ne le regrettera pas forcément et qu’à Marseille, fondu dans la masse, il sera bien moins gênant pour les « LR » du département.
    -Une façon élégante de se débarrasser d’un candidat qui pourrait bien rencontrer plus de réticences aux prochaines municipales lorguaises car les ennuis vont commencer, nous le savons. Lui donner une place honorable (et en l’occurrence aussi sa gamelle!) et installer dans son fauteuil, un jeune loup de la politique qui a déjà un pied dans l’assemblée départementale, parait une solution honorable pour le dégager. Non sans lui faire effectuer, auparavant, les pires bassesses en matière économique et fiscale!
    Objectif: retour d’un conseiller général-maire de Lorgues, dans quelques années.
    Si vous me permettez: La boucle est bouclée! Il s’agit de stratégie à long terme, comme nous la détestons tous mais qui, bel et bien, a cours au sein des instances politiques. Pour tout ce « beau monde », tout est affaire de Timing, le reste n’est que folklore pour menu frottin!
    Un dernier détail édifiant, l’âge des protagonistes. Vous verrez que je n’ai pas tort et il me semble l’avoir écrit sur ce blog il y a quelques mois.
    J’avoue avoir encore une interrogation:
    Notre Maire vedette est-il manipulé ou consentant? That is the question?

  2. J’oubliais de dire qu’en fait, la trajectoire de notre édile devrait ressembler en de nombreux points à celle de Nadine Morano… Ils l’aiment tous beaucoup, mais le plus loin possible… Et oui, elle n’ennuie personne au parlement européen et tous craignent ses exactions au conseil régional de Lorraine etc.
    Lui, risque d’être moins nuisible à Marseille car dilué dans la masse…
    En quelque sorte: la patate chaude ou si vous préférez le bâton …..!
    Mis à part qu’il ne sera jamais ministre, ne se ressemblent-ils pas?

  3. En 2008, M.Alemagna s’était empressé de critiquer sévèrement M.Mariani qui avait perdu les élections municipales et refusait de sièger au Conseil municipal. Aujourd’hui il se range derrière le député M.Vitel et s’accommode au fait que ce dernier battu aux dernières municipales ait refusé de siéger au Conseil municipal de la Seyne sur Mer. Comprenne qui pourra…de plus sur la liste L.R. il se déclare ancien directeur du comité départemental de l’habitat (CDHAR), mais oublie préciser que le président du Conseil général du Var avait mis fin en 2009 aux subventions du CDHAR. L’activité de cette structure avait chutée de 77% en deux ans, notamment pour les dossiers des personnes âgées et dépendantes. Le président M.Lanfranchi écrivait dans une lettre « A l’évidence, le CDHAR ne survivait, ces derniers temps, que grâce à la subvention annuelle du Conseil Général »
    ( http://lorgues-mariani.over-blog.com/2014/03/qui-est-m-alemagna.html )
    On peut donc se demander si une place en cinquième position sur la liste des régionales est justifiée pour des qualités de gestionnaire ou pour autre chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>