P.L.U.

La présentation de cette deuxième séance concernant l’élaboration du PLU se déroulait au cinéma Jacky Mathevet, salle bien trop petite pour accueillir dans de bonnes conditions les intéressés. Au premier rang, parmi d’autres personnes dont on ne voyait pas très bien ce qui les qualifiait pour expliquer leur présence à cet endroit là, quelques fidèles conseillers de la majorité étaient assis. Ils étaient bien plus nombreux d’ailleurs que lors de la soirée théâtrale à la salle F.Mitterrand, au profit du téléthon, à laquelle aucun n’a participé. Ceci explique que les organisateurs durent ce soir là se résoudre à demander aux spectateurs de venir occuper les sièges généralement réservés à la gentry municipale et autres officiels.

D’entrée M. Alemagna donnait la mesure en parlant de l’élaboration du POS (!!!) mais qu’importe puisque ce n’est pas lui qui avait à présenter le diagnostic communal réalisé par un cabinet spécialisé. Nous lui pardonnons bien volontiers ce lapsus puisqu’il ne lisait pas son écran d’ordinateur…
On attendait que l’entrée en matière soit faite par le premier adjoint en charge de l’urbanisme. Hélas, trois fois hélas, ce dernier n’était pas aux côtés du Maire et trouvait le moyen d’arriver en retard à cette présentation d’importance capitale pour la commune. On ne lui avait de plus pas réservé de place et de manière assez cocasse, il dut donc attendre que le Maire veuille bien lui tendre une chaise. Un fauteuil aurait sans doute été plus approprié à son rang, mais il ne vint à l’idée d’aucun spectateur de la première rangée de céder sa place… Quel manque de tact envers cet élu qui sait si bien nous captiver par ses évocations historiques, même si ces dernières n’ont aucune relation avec l’actualité locale. Petite remarque au passage pour une commune qui dispose maintenant d’un régisseur à plein temps, si les responsables de la séance s’étaient souciés de tester leurs appareils et leur présentation, ils auraient pu constater que, pour une bonne partie des spectateurs, les tableaux présentés sur l’écran n’étaient pas lisibles.

Ce diagnostic ne représentant qu’un état des lieux de la commune, nous en retiendrons que le PLU devra être clos en 2017 si la commune ne veut pas être placée d’office sous contrôle des organismes d’état.
Nous aurons par ailleurs appris que nous sommes bien pourvus en places de stationnement (???) et que nous avons un déficit en logements sociaux dont, au titre de la loi SRU, 97 devraient théoriquement être construits chaque année. Pour réaliser cet objectif, il faudrait au minimum avoir des réserves foncières et y parvenir conduirait aussi inévitablement à prendre des décisions qui feraient des mécontents, mais il faudra cependant bien s’y résigner !!!
Tout ceci explique sans doute pourquoi M. Alemagna, malgré sa promesse*, ne s’est pas précipité pour réaliser ce PLU lors de sa précédente mandature. La crainte des réactions de certains propriétaires à la veille d’échéances électorales locales peut-être???!!! *élections 2008, page 3 de son programme.

lorguesnet.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>