Un mois plus tard…

Le maire est un GRAND homme !                                                                                           Il est arrivé à ses fins, ce ne fut pas sans peine, mais le résultat doit le combler.
Pour ce faire, tous les moyens furent employés certes, mais l’important est d’atteindre le but fixé : avoir  tous ses administrés à l’usure afin qu’ils en passent sous ses fourches caudines.                                                                                                                           Sans doute a-t-il passé quelques nuits agitées pour choisir un nouvel état-major qui l’assure d’une neutralité à toute épreuve : trouver simultanément 28 colistiers à sa botte n’ayant pour la plupart jamais assistés à un Conseil Municipal, n’est pas chose aisée… Mais il l’a fait ! C’est un GRAND homme.
Aujourd’hui, ressentez-vous ce grand calme ? Entendez-vous cette lourde aphasie ? Ne dirait-on pas qu’une chape de plomb recouvre cette commune ?
Plus d’envois anonymes, plus de chantages grossiers, plus de bavard anatidé qui se défoule de son aigreur fouillant la vase de la mare ! Le calme plat, vous dis-je. Pour ne pas évoquer le silence mortuaire…
Pourquoi doit-on pâtir soit d’une situation, soit de l’autre ? Ne serions-nous pas aptes à apprécier le juste milieu d’une ambiance zen mais plaisante ?
Finalement, il n’est pas certain qu’il soit le si grand homme qu’il veut le faire croire…       S’il l’était réellement, « son » village serait vivant !

Une réflexion au sujet de « Un mois plus tard… »

  1. La question n’est pas qu’ Alemagna soit un grand homme ou pas.
    52% des lorguais ayant jugé qu’il était un bon maire et que sa liste de « vieux » méritait d’être élue. On le voit encore pour l’élection d’un nouveau Président pour le syndicat d’initiative, ce devrait être un colistier du maire (27e de liste afin de ne pas politiser la structure…), Parisien en retraite de surcroit… Heureusement que tous ces retraités venus d’ailleurs viennent sauver les indigènes lorguais, incapables semble-t’ il d’administrer leur commune ou leurs associations eux-mêmes… Les lorguais n’ont que les élus qu’ils méritent, ils sont incapables de s’unir et de se prendre en main pour défendre l’intérêt de leur village. Partant de là, le silence est effectivement la meilleure attitude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>