Scoop

Ah ça mais, qui est le CHEF ici ?

Aux dernières nouvelles, notre nouveau-ancien maire projette d’annoncer durant son prochain conseil qu’il va se lancer dans une entreprise d’envergure courageusement pharaonique. Elle va changer et surtout faire évoluer notre bonne ville : lui faire faire non pas un pas en avant mais un bon pour le bien-être de la communauté et accroitre son prestige dans l’hexagone.
Alors que depuis des mois une chape de plomb s’est abattue autour de notre collégiale, en bon berger qui rassemble son troupeau, IL IMPOSE PAR DECRET DANS UN REGLEMENT INTERIEUR INSTAURE A CET EFFET, LE FAUTEUIL QUE DOIT OCCUPER CHAQUE CONSEILLER AUTOUR DE LA TABLE…Les siens à ses flancs de part et d’autre immédiate, les autres, la valetaille le plus loin possible – sans doute pour éviter toute contagion !
Voilà une décision, lourde de bon sens, qui – qu’on le veuille ou non – montre l’énergique hardiesse du premier magistrat dans ses projets hautement inventifs et aventureux… Toutefois, si ce n’est pas de la provocation, cela y ressemble fort.

Mais ce n’est pas tout : il décrète dans la foulée l’interdiction de tous enregistrements des débats qui pourtant, n’ont rien de secrets puisque publiques !
Il y a encore, de toute évidence, un abus de pouvoir éhonté qu’il veut au bluff, faire passer pour loi officielle. En espérant que tous goberont ses fantaisies arbitraires.
(l’article L. 2121-18 du CGCT, qui a conduit le législateur à prévoir la retransmission des séances par les moyens de communication audiovisuelle, fonde le droit des conseillers municipaux comme des membres de l’assistance à enregistrer les débats.)*

Il faut remarquer, que pendant qu’il a tous les droits, les autres n’ont que des devoirs.

C’est encore une fois faire peu de cas de la frange d’électeurs, qui s’ils sont 52% à encourager sa psychose paranoïaque, les 48 autres – qui ne sont pas pour autant quantité négligeable – peuvent se sentir outragés par tant de mépris et d’irrespect pour leurs représentants.
Il est le MAIRE et comme tel, son principal job est de réunir ses administrés et non faire preuve de ségrégationnisme en permanence.
Suite au prochain numéro pour le compte rendu du fameux conseil…

*Mr SARKOSY Nicolas, Ministre de l’Intérieur, en réponse à Mme Marie-Jo Zimmermann, Députée UMP, lors de la 12eme législature à l’Assemblée Nationale.( J.O. du 12/07/2005 page 6926 )

lorguesnet.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>