« La violence est le dernier recours de l’incompétence. »

C’est à se demander quelle est la raison qui pousse le maire à faire une telle fixation sur les faits et gestes de l’opposition en conseil municipal ?
Où est l’illogisme et le surprenant dans le fait qu’elle n’adhère pas à l’ensemble de sa politique ? S’il en était autrement, elle ne serait plus « l’opposition » !
Il faut croire que la rage et le dépit lui font perdre la tête : consacrer tout un compte rendu d’une réunion publique d’une telle importance aux seuls aspects négatifs provoqués par des gens qui ne l’approuvent pas, au lieu de mettre en avant ce que lui impose et ne voit que bénéfique…Voilà qui fait de ce type un concept à lui tout seul : le prototype même du psychopathe.
Il s’accroche avec l’énergie du désespoir aux contrevérités habituelles : ce fameux budget non voté qu’il présente comme cause de tous les maux et mots. Encore une fois, il se garde bien de préciser qu’il ne s’agissait alors que du budget supplémentaire d’investissement ! Celui qui n’affectait en rien ni la maintenance, ni l’entretien.
Ses arguments sont toujours aussi fallacieux qu’idiots pour justifier ses critiques vengeresses et qui, pour le coup, sont loin d’être « constructives » !

lorguesnet.fr

Une réflexion au sujet de « « La violence est le dernier recours de l’incompétence. » »

  1. Les arguments fallacieux fleurissent également sur le site soutenant le maire.Si le pisse-copie de lorguesmaintenant veut donner des leçons et critiquer les conseillers qui osent s’exprimer lors des conseils municipaux contrairement aux « beni-oui-oui », qu’il commence par ne pas confondre un « city park » avec un « skate park » …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>