Réforme des rythmes scolaires…

Si aucune obligation légale impose une discussion de cette réforme, lors du dernier Conseil Municipal, le maire déclarait qu’il était prêt pour sa mise en place à Lorgues.

Le décret publié lé 26 janvier fixe le cadre de l’organisation d’une semaine scolaire, dont l’étalement des heures. Actuellement, la durée d’enseignement est de 24 heures par semaine, plus 2 heures d’aide personnalisée pour certains élèves en difficulté. Dans la nouvelle réforme, les 24 heures seront réparties sur 9 demi-journées, mercredi inclus.
La journée de classe ne peut pas excéder 5H30 et une demi-journée ne pouvant pas dépasser 3H30 de cours. La pose du midi ( méridienne) doit être d’ 1 H30 minimum.
Le mercredi matin ajouté permet donc d’alléger les autres journées de 45 minutes. C’est ce temps qui doit être utilisé pour mettre en place des activités pédagogiques en petits groupes par les enseignants.
Une organisation du périscolaire existe à Lorgues. L’accueil des enfants se fait actuellement le matin dès 7H30 et le soir jusqu’à 18H30. Mais si aujourd’hui des parents viennent chercher leurs enfants à 16H30,  demain, en fonction des options des enseignements, les cours pourront se terminer plus tôt dans l’après-midi. Le temps du périscolaire sera donc rallongé de 45 minutes au minimum. C’est ce temps qui doit être encadré par du personnel diplômé et aura donc un impact financier pour la commune puisqu’il faudra peut-être augmenter le personnel d’accueil en rapport avec le nombre d’enfants concernés qui  devrait être supérieur à celui aujourd’hui accueilli par le périscolaire actuel.
Une action concertée avec l’ensemble des partenaires impliqués par l’éducation est nécessaire. Les enseignants, le service municipal de l’enfance,
les animateurs sportifs,  la médiathèque, l’encadrement des activités artistiques et surtout du patrimoine, sans oublier la médecine scolaire, la PMI, le CCAS, l’ALSH,  sont donc inévitables pour bien gérer la réussite cette nouvelle réforme.
C’est seulement dans ces conditions et non pas  en déclarant simplement être prêt lors d’un Conseil Municipal  que le Maire confirmera sa volonté d’accompagner la mise en place des nouveaux rythmes scolaires et d’en limiter les impacts sur les familles lorguaises.
Rappelons que la date butoir pour l’engagement des communes est fixée au 31 mars de cette année…..

lorguesnet.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>