Une « majorité » à la carte

De nouveaux pas dans l’escalade des représailles viennent d’être franchis.

Depuis le début de la publication Lorguaise, la rubrique  » expression de la majorité » si elle était rédigée par le maire – et par lui seul – était au moins soumise à l’avis général, avant impression.

Les commentaires étaient certes rarement pris en compte, mais au moins le geste avait le mérite d’exister.

S’affranchissant de cette démarche aussi, il supprime l’étape en question et fait dire à tous ses colistiers n’importe quoi sous son titre.

Il impose donc aux lecteurs de fausses informations en faisant croire que l’intégralité de son conseil cautionne ses élucubrations.

 Cependant nous savons bien que la « majorité » n’est plus ce qu’elle était… ça, c’était avant ! Lorgues maintenant, hélas, c’est autre chose !

 Dans le cas de cette rubrique, il lui est plus confortable d’évoquer une unité, même si elle n’est qu’utopie.

En revanche, en ce qui concerne les réunions dites de « majorité », le comportement n’est plus le même du tout : les bannis pour causes de non assentiment systématique, sont non seulement privés d’invitation à y participer comme il se devrait, mais n’en sont même pas informés. Elles se font en cachette, en catimini ! Bientôt elles se tiendront dans des repères  obscurs et secrets.

Là, la majorité est élastique. C’est quand cela arrange…

Quant à la teneur,  pour être entourés de tant de mystère, on peut imaginer que les propos tenus, doivent  être loin de ceux qu’un premier magistrat digne de se nom, doit exprimer.

Lorgues.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>