Incohérences et impôt de trop ?

Deux exemples qui nous prouvent, s’il en était encore besoin, que cette municipalité
n’est pas à la hauteur de la tâche que les Lorguais lui ont assigné et, qu’une fois de
plus, notre Maire n‘ait d’autre choix que de se dédire…
Le premier concerne la Collégiale. Après près de cinq ans de travaux, c’est au moment
ou ceux-ci touchent à leur fin que l’on se rend compte qu’il faudrait peut-être
s’occuper de remettre en état boiseries et autres. On peut se poser la question de
savoir quelles réflexions ont été conduites pendant ce laps de temps par le Maire et
son Adjoint à l’urbanisme ! En effet, déchargée par le maître d’oeuvre de tous les
problèmes inhérents à la réfection de la couverture ou des façades, la municipalité
aurait pu se poser les bonnes questions quant à la remise en état des boiseries, y
compris la chaire, au lieu d’attendre benoîtement pour découvrir le sujet aussi
tardivement. Il y a fort à parier que l’on rouvrira la Collégiale à grand renfort de
publicité, en se congratulant pour le travail fourni tout en endormant le chaland en
citant les sommes dépensées, en omettant bien sûr à ce propos de dire combien cela a
vraiment coûté par an à la Commune. Ceci relativiserait par trop l’exploit du Maire et
de son équipe.
Le deuxième concerne la décision d’augmenter les impôts locaux. Après avoir claironné
haut et fort être à la tête d’une cagnotte de près de six millions d’Euro, nous voilà
contraints peu d’années plus tard de souscrire un emprunt afin de « conserver des
fonds propres à un bon niveau » ??? Mais où tout cet argent a-t-il bien pu disparaître
puisque la station d’épuration (excuse toujours citée) ne coûte rien aux Lorguais (dixit
lors des voeux du Maire) et que, de plus, elle est financée par divers emprunts dont on
ne parle bizarrement pas dans le bilan ? Après les augmentations anormales des
impôts régionaux, départementaux et de la C.A.D. voilà que notre municipalité se voit
obligée de faire de même ! Toute honte bue, on invente de (très) mauvaises raisons
pour ce faire qui nous forcent à nous demander comment la célèbre cagnotte a bien pu
se réduire à un niveau tel que l’on ne puisse pas faire appel à elle ? Aucun
investissement structurant, aucun autre projet d’envergure et des caisses à l’étiage ?
De qui se moque-t-on ? Que ce soit en tant que gestionnaire de nos finances ou de
l’entretien de notre patrimoine voilà une démonstration de plus de l’incapacité de
l’équipe en place à gérer convenablement notre belle commune. Il semble bien que
finalement, seul restera dans les mémoires les travaux réalisés dans le cimetière. Au
moins l’enterrement des prétentions de notre édile en matière de troisième mandat
pourra-t-il se faire dans un cadre correct.
« LA ROCHE TARPÉIENNE EST PRÈS DU CAPITOLE »

lorguesnet.fr

Parrainage pour la Présidentielle…

Dans certaines communes, des maires organisent des consultations citoyennes demandant à leurs électeurs pour quel candidat à l’élection Présidentielle ils doivent accorder leur parrainage. Ce n’est pas le cas en ce qui concerne Lorgues, nous pouvons donc nous demander pour quelle raison M. Alemagna a-t-il  parrainé François Fillon en tant que Conseiller Régional et non en tant que Maire ? A-t-il peur de mécontenter une certaine frange de son électorat local ?

lorguesnet.fr

Conseil municipal du 10 Mars 2017

Le CM comportait principalement le Débat d’Orientation Budgétaire* (D.O.B)
Nous retiendrons principalement que le maire propose une augmentation de la fiscalité locale de 3 % ( taxe d’habitation, Taxe foncière sur le bâti et taxe foncière sur le non bâti). De plus, un emprunt de 1,5 M d’ € est prévu sans que l’on sache exactement pour quelle affectation précise :  peut-être la constitution d’un « bas de laine » en prévision de travaux futurs ???
A ce sujet, nous aurions aimé que soit posée la question de savoir pour quelle raison le stade Turchi est actuellement un lieu de dépôt ( non sauvage) de gravats alors que rien n’est officiellement annoncé sur d’éventuels travaux de réhabilitation ?

Tableau des différentes taxes  :

Il est à noter que, comme l’ont fait remarquer des membres de l’opposition, la comparaison toujours effectuée par le maire avec des communes de même « strate », ne peut en aucun cas s’appliquer avec Draguignan, commune de 40.00 habitants

* « Dans les communes de 3 500 habitants et plus, le maire présente au conseil municipal, dans un délai de deux mois précédant l’examen du budget, un rapport sur les orientations budgétaires, les engagements pluriannuels envisagés ainsi que sur la structure et la gestion de la dette. Ce rapport donne lieu à un débat au conseil municipal, dans les conditions fixées par le règlement intérieur prévu à l’article L. 2121-8. Il est pris acte de ce débat par une délibération spécifique. »

lorguesnet.fr

Cirques…

Pour quelles raisons les engagements d’un élu sont-ils aussi volatiles, surtout pour un maire qui se targue de respecter ses engagements ?

Lorgues Info n°8 page 12Lorgues le 9 mars 2017

* Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, c’est ce que j’ai toujours dit.
(Jacques Chirac)

lorguesnet.fr

Faut-il en rire?

Estrosi loyal à Fillon le point du 2 février2017                                                                 « A peine a-t-il le temps d’enfiler son costume de candidat qu’on essaie de le torpiller. Ne comptez pas sur moi pour participer à la curée médiatique. »

Avant le TrocadéroAprès le Trocadéro...

à suivre