la vérité…

La vérité existe. On invente que le mensonge ( Georges BRAQUE)

Lors du dernier Conseil Municipal M.Alemagna n’a pas dit la vérité, l’article de Var matin du 30 juin 2015 confirme qu’il a attribué à son ancienne opposition le nombre de13.000 équivalent habitants pour la STEP, alors que… ( voir notre précédent article)

extait de l’article de Var Matin:

lorguesnet.fr

Points sur les i …..

Lors du dernier Conseil Municipal un échange entre des élus de l’opposition et le maire nous conduit à apporter une précision et cela, évidemment sans remettre en cause la nécessité d’une station d’épuration. 

Ce n’est pas l’opposition de la précédente mandature qui proposait une STEP de13.000 équivalent habitants, mais les services de l’état.                                                    L’opposition d’alors se référait à la proposition de l’ancienne municipalité qui avait dans ses cartons une station de 8.600 d’E.H.( équivalent habitants )
Voici deux preuves :

* Un extrait de la note du service départemental de l’agriculture en date du 5février 2008 relevée dans le dossier de presse publié par la municipalité en 2008.

* Un extrait du CR du CM en date du 5 février 2010 :

CQFD: l’actuelle station réalisée avec ses 11.000 E.H. est donc inférieure aux prescriptions des services départementaux.

Contrairement aux dires du maire, informer n’est pas  fouiller dans les poubelles.

lorguesnet.fr

Panneau d’informations…

Depuis le temps que le panneau d’informations nous signale que sa mémoire est vide nous allons finir par nous lasser d’y porter nos regards.
Évidemment pour qu’un panneau d’informations mérite cette appellation, encore faut-il qu’il soit alimenté en données du même nom !!!

Pour se faire, de nombreuses possibilités ou sources existent: syndicat d’initiative, office du tourisme, service de la culture, service informations, sans oublier « lorgues en fête ». Gageons que le Maire ne doit pas trouver cela bien gênant, à moins que trop préoccupé par sa future position espérée sur la liste des prochaines élections régionales, il n’arrive pas à dégager le temps nécessaire pour traiter ce problème. Nous ne pouvons que trouver cela fort regrettable à de nombreux points de vue et en tout premier lieu le fait que cela lui permettrait de soigner ainsi sa « com »…

Parions qu’une excuse du style : « c’est un vieux système, nous allons le remplacer par beaucoup mieux », peut nous être rétorquée !!! Toujours est-il que celui-ci fonctionnait fort bien, à moins qu’aujourd’hui personne ne soit capable de s’atteler à cette tâche voire même ne le veuille…

lorguesnet.fr

Vive la communication…

Conseil municipal                                                                                                                   Le prochain Conseil Municipal est annoncé sur le site de la mairie pour le vendredi 26 juin
Si vous êtes intéressés par son ordre du jour et que vous cliquez comme il vous est conseillé vous obtenez….

lundi 22 juin 2015 – 18H.50

lorguesnet.fr

Le bébé de …

Un bébé qui n’est pas un nouveau-né !

Pour le correspondant local de Var matin, le marché des producteurs serait le « bébé » de M.Jacques Michel. Pourquoi pas, sauf qu’il nous semble qu’il fut créé par la municipalité Mariani. C’est cependant à M. Perochon, quelques années plus tard président du syndicat d’initiative de Lorgues, que l’on doit le développement spectaculaire de cette activité.
Mais comme les temps changent et que dans le nouvel organigramme municipal on a      « refilé le bébé » c’est peut-être de là qu’est née cette nouvelle paternité.
Il faut dire que depuis la présidence de M. Perochon de l’eau a coulé sous le pont de la Florièye et comme cet ex président du syndicat d’initiative avait eu l’outrecuidance suprême de se présenter sur une liste opposée au sortant, ceci peut expliquer une chute dans les oubliettes !!!

Extrait d’une réponse de M. Pérochon à un article du Printemps de Lorgues :                  Ce marché a été créé en 2006, sous la précédente municipalité ( M.MARIANI ), j’ai participé, mandaté par la chambre d’agriculture, à la création de ce marché sur Lorgues. Au début les producteurs et artisans d’art étaient une vingtaine, au fil des années nous avons étoffé et diversifié le type de produits proposés en invitant plusieurs jeunes producteurs de Lorgues et des environs à venir nous rejoindre. Aujourd’hui, 53 producteurs et artisans se retrouvent chaque année au centre ville pour le plus grand bonheur des visiteurs……Sis place d’ Entrechaus jusqu’en 2009, la réfection de cette dernière nous a contraint à le replacer devant la mairie. En effet, la construction de la sandwicherie, le déplacement du monument au mort et autres travaux nous auraient alors obligés de refuser certains producteurs fidèles depuis la création du marché. J’ai alors demandé à monsieur le maire l’autorisation de le « délocaliser », il accepta, ce qui me semble la moindre des choses, cette décision est synonyme, pour lui, de création !!!

lorguesnet.fr

Drôles d’oiseaux…

Les républicains dont le nom vernaculaire ambigu désigne en français des oiseaux passeriformes qui vivent en communauté dans des nids géants.
Aux dires actuels de certains spécialistes, ces oiseaux bien que de différentes origines, ne paraissent pas menacés actuellement.
Toujours d’après ces mêmes spécialistes, seul un changement climatique régional pourrait modifier le style de vie de ces passereaux, et comme il ne faut jamais jurer de rien…

le petit ornithologue