Mémorial Day

Tous les ans lors du Mémorial Day est évoqué le souvenir des soldats américains tombés pour notre libération et la défense de la liberté lors de la deuxième guerre mondiale. Comme plusieurs communes allant de Beausoleil à Brignoles en passant par le golfe de St.Tropez et la Dracénie, une représentation officielle de la mairie de Lorgues en la personne de M.Héry était présente ce qui a dû permettre aux organisations patriotiques Lorguaises de se sentir moins seules puisqu’une gerbe fut déposée  au nom de notre ville.                                                                                                                                Encore un petit effort et peut-être que notre maire se déplacera en personne pour honorer  le sacrifice de ces 876 soldats américains qui reposent dans ce cimetière.

Ci dessous une photo de la cérémonie du journal VarMatin

 

 

 

 

Impôts, la logique des nouveaux élus…

Ainsi qu’il fallait s’y attendre, après la C.A.D., c’est maintenant le Conseil Général, ou faudrait-il dire Départemental qui se jette sur le presse-citrons. Après une campagne morose où tous les sujets qui fâchent ont été soigneusement soit évités soit éludés, on ne sait d’ailleurs pas quelle est la façon la plus hypocrite de procéder, ne voilà-t-il pas que la seule solution trouvée pour combler les déficits est d’augmenter la pression fiscale. On avouera qu’en matière d’imagination la majorité départementale de droite n’a rien à envier au gouvernement. Comment peut-on critiquer notre Ministre des Finances alors que l’on utilise absolument les mêmes méthodes que lui ?

Que ce soit dans notre belle commune (dans un avenir très proche n’en doutons pas puisque notre Maire a déjà voté dans ce sens à la C.A.D.), à la Communauté d’Agglomération Dracénoise, ou encore au Département, tout est fait ou plutôt rien n’est fait pour engager des réformes, certes douloureuses, mais qu’il faut absolument mettre en œuvre dès le lendemain d’élections.

Le courage de nos chers élus se résume à une fuite en avant dans de nouvelles ponctions fiscales.

Que tout ce petit monde se rassure (à court terme) chaque élection voit augmenter la proportion de citoyens qui expriment leur désaccord, non pas en s’abstenant de voter, mais en votant de façon à faire trembler l’édifice soigneusement construit depuis plus de trente ans.

Arrivera le moment où tous ces « démocrates » se renverront une balle du style « À QUI LA FAUTE », mais il sera alors bien trop tard.

Ce jour là alors « vae victis » ! Malheureusement le dindon de la farce sera, une fois de plus, le Français moyen qui aura, lui, à essuyer les plâtres car ceux qui auraient dû prendre leur responsabilité la fuiront comme ils fuient aujourd’hui, sous de faux prétextes, la prise de mesures salutaires mais « oh » combien impopulaires.

lorguesnet.fr