Chassez le naturel…

…il revient au galop.

Premier couac pour le premier rendez-vous : L’avantage de la continuité c’est qu’il n’y a jamais de surprise…
Là où on attend notre édile, on le trouve !
Il instaure SES règles et entend que chacun s’y plie.
Pour son premier show il voulait imposer SON autorité de manière à marquer les esprits dès le début, ainsi à l’avenir nul ne songerait à envisager quelque contestation que ce soit.
Autour de la table du conseil, il avait prédéfini selon SA convenance la place des Conseillers par des chevalets nominatifs.
Entouré de ses fidèles comme naguère, représentants la majorité à ses côtés, devaient psychologiquement dresser un rempart contre la valetaille des autres… Ce qui en théorie, était pour les impressionner.
Mais un impie s’est permis de s’immiscer dans cette belle ordonnance, en occupant d’office une chaise qui ne lui était pas destinée : crime de lèse-majesté !
C’était trop d’aplomb ! Il fallait donc séance tenante montrer a l’impudent où était son devoir de subalterne et que la soumission était de rigueur une fois pour toutes.
On fit donc appel à la « troupe », en l’occurrence les Policiers municipaux présents.
Mais comme nulle part il n’est stipulé que des emplacements sont réservés, ils ont du se retirer.
Et notre monarque de perdre une fois encore la face, toujours inconscient de son ridicule.
Un politique digne de ce nom aurait fait profil bas donnant ainsi une marque d’intelligence et de bonne volonté.
Il se devait de débuter cette mandature en calmant le jeu au lieu de l’envenimer comme à son ordinaire pour sa simple satisfaction personnelle.
Voilà bien qui augure du meilleur pour la suite !

Premier Conseil Municipal

Le 30 mars, « Grand Messe » au Centre Culturel. Maître de cérémonie, le personnage tête de liste qui, il faut bien le reconnaître, a remporté les élections. Son score ne fera cependant pas pâlir son voisin des Arcs qui lui, en effet, a fait près de 72 %, même s’il n’a pas eu les honneurs de la première page du quotidien local, toujours aussi partisan, voire outrancier, sur le sujet.

En début de conseil et pour ne pas déroger aux (mauvaises) habitudes, M. Alemagna n’a pu s’empêcher de demander à la Police Municipale d’intervenir et celle-ci, une fois de plus, n’a pu que constater qu’elle ne pouvait pas le faire…
Quand l’élu en question prendra-t-il enfin conscience du fait que ses désirs ne sont des ordres que lorsqu’il s’adresse à des gens qui s’assoient sur les grands principes et là tout particulièrement sur les « tables » de la loi ??? Mais il est vain de se poser une telle question, car ceci n’adviendra pas plus au cours de ce nouveau mandat qu’au cours du précédent !

L’ordre du jour était, comme il se doit, consacré à l’élection du Maire et de ses adjoints. Pas de surprise évidemment puisque si une partie de l’opposition votait blanc pour l’élection du Maire, ce n’était pas le cas pour celle des adjoints pour laquelle seule une des listes d’opposition s’abstenait, d’ailleurs très logiquement, de prendre part.

Une question diverse a été enfin traitée à l’emporte pièce alors que, même si l’idée est bonne, il eut mieux valu le faire en temps utile sans vouloir se prêter ainsi, à ce qui ressemble fort à une récupération…

Premier conseil donc, dont on ne retiendra pas grand-chose hormis peut-être le fait qu’un membre de l’opposition jugeait utile de préciser qu’il voterait les projets qu’il jugerait intéressants pour la commune… Rappelons à celui-ci que cela a été la ligne de conduite de l’opposition, au sens large, ces six dernières années. Personne n’ayant jamais confondu opposition et obstruction.

lorguesnet.fr

Investiture…

Dimanche 30 mars à 10 H.00 investiture du maire.
Maintenant que la messe est dite, nous attendons avec grande impatience le premier Conseil Municipal d’une série espérée la plus courte possible…
Si David était là, il aurait immortalisé la scène : Alemagna Impérator brandissant les (objets) attributs régaliens : d’une main le sceptre glorieux représentant son pouvoir et de l’autre le globe illustrant sa vanité, dominant un parterre majoritairement muet de Conseillers Municipaux.
Que va-t-il y avoir d’inédit ?
Quel nouveau canard le prestidigitateur de service va-t-il sortir de son chapeau que nous ne connaissions déjà ?
Faute de nouveauté, si au moins il pouvait s’astreindre à gérer convenablement le strict minimum nécessaire à la ville, nous pourrions nous estimer heureux !
Au lieu de s’ébaudir à la moindre action pendant que les réels besoins sont ignorés, va-t-il enfin réaliser qu’il doit être réaliste et faire preuve de professionnalisme en résolvant les réels problèmes qui affectent notre cité, qui eux n’ont rien d’utopiques ?
Va-t-il enfin concevoir que l’irrespect n’est pas une arme (même en en usant sans retenue, comme il l’a fait) mais un trait de caractère qui frise la pathologie quand on s’en sert pour palier une légèreté naguère condamnée par le Président du Conseil Général ?
Que le diable l’emporte s’il doit nous infliger encore longtemps sa politique, même si nous sommes en démocratie ! Mais: Throw the baby out with the bathwater ….

Des chiffres…

Var matin toujours fidèle dans la démesure nous annonce le triomphe de M.Alemagna.

Avec un peu de recul voici quelques chiffres :
Alemagna 37,89% des inscrits
Meyer 17,33% des inscrits
Formé 11,90% des incrits
Balp : 4,81% des inscrits
Soit un total des trois listes d’opposition de 34,04% des inscrits

M.Alemagna obtient, qui plus est, le plus mauvais score du canton et comment parler de triomphe avec 52,67 % des suffrages exprimés ( en première page de Var Matin) alors qu’Alain Parlanti avec 71,80 % aux Arcs n’y figure même pas!!!

Et maintenant …

Dimanche prochain à suivre avec intérêt l’élection de Draguignan où le député Audibert-Troin jouera gros contre Richard Strambio qui, à la surprise générale, le talonne. Les électeurs de gauche pourraient, par leur vote, mettre le président de la CAD dans une situation plus qu’inconfortable.
A St. Tropez, Jean-Michel Couve, le député ne paraît pas être en position de l’emporter contre le maire sortant Jean-Pierre Tuveri. Si son pari est un échec, il rejoindra ainsi dans la défaite sa suppléante Annick Napoléon, maire de Cavalaire, battue dès le premier tour par Philippe Leonelli. Ceci est sans doute loin de déplaire à Vincent Morisse, le maire de Sainte Maxime, brillamment réélu dès le premier tour. Son prédécesseur, Bernard Rolland était pourtant ardemment soutenu par Jean-Michel Couve mais là, force est de constater que l’histoire ne repasse pas le plat. Des motifs d’espérer pour nous ? Nous n’en voulons pas douter…

Election municipale…

canard bleu UMPC’est la danse du canard pour le maire sortant qui retrouve son siège au premier tour de cette élection municipale.

Souhaitons qu’il s’améliore dans sa gouvernance, surtout lors des prochains Conseils Municipaux, ce qui apportera un peu de calme dans la cité.

Espérons également qu’il tiendra son engagement de ne pas augmenter les impôts malgré les nuages noirs qui se profilent dans ce domaine.

Enfin, en ce qui concerne son programme, attendons pour voir si toutes les réalisations énoncées verront le jour, contrairement à des promesses de 2008 non tenues.

Premier tour…

Suivant l’Article L49 du Code électoral.
lorguesnet.fr étant un site indépendant de tous les candidats, n’est aucunement concerné par l’obligation faite en matière de communication électorale.                                               Par respect pour cette journée d’élections nous nous abstenons de publier toute analyse ou commentaire qui pourraient être mal interprétés…mais rien d’autre.

Debout ! C’est le grand jour.
« Il faut se lever, se laver, se vêtir… » et aller voter.
Aucune abstention ne peut être motivée, car même si le vote blanc n’est pas pris en compte, il s’agit tout de même d’un acte citoyen.
Lorgues a besoin de la voix de tous ses électeurs! Aussi dans l’isoloir, au même titre qu’on n’abandonne pas une équipe qui gagne, est-il besoin d’insister sur le fait qu’en démocratie un maire sortant n’a nul besoin d’être systématiquement reconduit.
En votre âme et conscience vous pourrez donc faire des différences et un choix puisqu’un éventail de candidats vous est offert.
Quant aux bulletins non utilisés, n’oubliez pas de les rapporter à la maison : ils serviront pour les listes de courses. Recycler les déchets est toujours une bonne chose.

lorguesnet.fr

The daft duck…

cliquer pour agrandir

Ne cherchez plus, inutile de vous rendre sur le site : lecanardlorguais.wordpress.com/
La relève est assurée par  : lorguesmaintenant.com/

Si la méthode est la même, les propos sont dirigés vers de nouvelles cibles qui osent avoir des idées opposées à leur idole. Ces commentaires sont à classer dans les cloaques qui rappellent malheureusement une triste période que l’on croyait définitivement oubliée. Il suffit  d’un doute sur une possible déconfiture électorale, pour que le naturel ressurgisse et que fleurissent des commentaires innommables.

En voici quelques exemples :

*Pas dégonflée cette Sophie Mariani en bonne socialiste donneuse de leçon de morale sur les blogs. Qu’elle aille voir le flot d’ordures distillées par beau-papa sur son blog

*Moi à mon avis elle était sous médoc, le regard dans le vague, l’absence d’inhibitions, la démarche incertaine…Chacun fait ses choix de vie.

*Allez MEYER dis nous le ce soir, qu’en cas de deuxième tour tu vas t’acoquiner avec le FN de Formé.Fait preuve d’un peu de courage à défaut de qualité.

*Mariani et son clan sont allés à la réunion de Formé, en vue d’une possible union dans un éventuel deuxième tour.

*J’ai bien vu Mariani et Ginette venus soutenir le candidat FN, et encourager les gens qu’il avait placé sur la liste à Formé, (pour assouvir leur haine de Alemagna).

*Sont présents, une centaine d’inconditionnels génétiquement incurables…

*….pour essayer de se caser malgré une compagne Musulmane qui vomit le FN. Quelle belle crédibilité pour ce fouilleur de poubelles …….. !!!

A vous de savoir si dimanche 23 mars, vous voulez vous joindre à cette meute de chiens-loups hurlants et  courageusement anonymes.

Bilan des réunions.

Il faut s’appeler B.D. pour oser écrire que le maire sortant a fait salle comble . Au regard de sa photo nous pouvons chercher les spectateurs du balcon…Il n’y avait objectivement pas plus de monde que la veille lors de la réunion de M. Meyer. Pour les deux autres réunions de M.Formé et de M. Balp nous pouvons estimer que la salle était remplie de manière presque égale c’est-à-dire en 200 et 250 personnes.
Par contre en ce qui concerne la « surface » consacrée par var matin, elle est nettement en défaveur des 3 candidats opposés au maire sortant :
Exemple: sur cent pour cent de texte, Alemagna 67,4%, Meyer 32,6%… Chacun appréciera.

La comparaison avec 2008 où les gens venus écouter la liste Alemagna faisaient la queue dehors, n’est vraiment pas à l’avantage du maire. Aujourd’hui cela doit prouver à beaucoup, y compris ceux qui ne veulent pas le comprendre, combien l’audience du sortant s’est considérablement réduite…

Inéligible ?

M. Alemagna aurait-il  une fois de plus transgressé la loi ?

Nous avions déjà évoqué le fait que le maire jouait avec le subliminal en se cachant, sans se cacher, tout en se cachant, sous les couleurs de l’UMP sans avoir le courage de le montrer…                                                                                                               Aujourd’hui, sur le site « lorgues bleu marine », M.Formé déclare qu’il déposera un recours dès le lendemain du premier tour électoral pour utilisation des trois couleurs  » bleu-blanc-rouge ».

Que dit la loi ?
Article R27 En savoir plus sur cet article…
Modifié par Décret n°2006-1244 du 11 octobre 2006 – art. 5 JORF 13 octobre 2006
Les affiches et circulaires ayant un but ou un caractère électoral qui comprennent une combinaison des trois couleurs : bleu, blanc et rouge à l’exception de la reproduction de l’emblème d’un parti ou groupement politique sont interdites.

 

 

 

En effet la photo du panneau d’affichage prouve que l’absence de l’emblème de l’UMP est bien patente…

A suivre…