Publicité

Certains lorguais ont vu arriver parmi leur courriel, un message qui pour vanter la gestion du maire sortant, qualifie: une liste de Socialistes patentés fonctionnaires de l’éducation nationale, une autre de Front de gauche et communiste et la dernière d’inspiration F.N. avec des casseroles.
Ces trois listes évidemment véhiculent de la désinformation, de l’affabulation et des mensonges.
Puis, pour étayer le fait que le maire sortant est le meilleur de tous : deux liens sont proposés:
L’un renvoie sur un site représentant un tract unique du candidat en date du 5 février 2014..et rien d’autre.
Le second, si vous suivez les flèches vous renvoie vers l’argus des communes et là, oh ! miracle, M. Alemagna obtient la note de 20 / 20…toutefois, en descendant un peu plus bas, une note moins florissante de 10 / 20 apparaît. Pourquoi ?
Il est expliqué la nécessité de bien comprendre la méthodologie. : Les dépenses de la commune (rapportées au nombre d’habitants) sont la somme des dépenses de fonctionnement et des dépenses d’investissement de la commune. Les dépenses de personnel sont une partie des dépenses de fonctionnement, mais permettent d’avoir une idée de la bonne gestion de la commune. (C.Q.F.D.)
La note principale mérite d’être nuancée par cette seconde note:10/20
Suit ce tableau :

En 2012, les dépenses par habitant de la communauté de communes s’élèvent à : 730 €. Mais,en additionnant les dépenses de la commune à celles de la communauté de communes* , la dépense totale par habitant s’élève à 1735 €.  (* ici la  CAD )

En 2012, les impôts locaux de la communauté de communes s’élèvent à 163 € par habitant.

Si la dette par habitant a effectivement baissée du fait que les remboursements d’emprunts s’amenuisent, il faudrait tenir compte des 3M.d’€ empruntés pour le budget de l’assainissement, ce qui n’est pas le cas.

Si le sortant ne cesse de nous dire qu’il n’a pas augmenté les impôts, il faut moduler ses dires : La fiscalité locale repose pour l’essentiel sur 4 taxes différentes : la taxe d’habitation, la taxe sur le foncier bâti, la taxe sur le foncier non bâti et la contribution territoriale des entreprises. Les montants prélevés sont le résultat d’un calcul basé sur l’assiette (la base taxable) et les taux (le pourcentage prélevé sur cette base). Seuls les taux sont votés par le conseil municipal.

Si la CAD a sa part de responsabilité, le troisième vice président ainsi que nos délégués communautaires ont également la leur, et si le maire avait tenu parole de ne pas augmenter les impôts il aurait fait baissé les taux lors d’un Conseil Municipal.                      

Merci donc aux colistiers de la liste du maire sortant d’avoir voulu nous éclairer sur notre fiscalité, en nous faisant savoir ce que nous savions déjà : nous payons toujours plus…

Les pouvoirs…

Les pouvoirs des élus ont été source de conflits lors des Conseils Municipaux. L’opposition demandant de contrôler certains d’entre eux sous le prétexte qu’ils étaient susceptibles de non conformité. Laissés en blanc par les Conseillers absents et présentés par le maire, ce dernier arguait être en toute légalité pour l’usage et l’utilisation de ces pouvoirs. Il affirmait qu’il avait même demandé dès le début de sa mandature, la signature par les membres de sa majorité un certain nombre de pouvoirs laissés en blanc.
En majorité les élus se sont montrés assidus et les procurations marginales. (ce qui n’engage en rien sur le fait de savoir si les observations formulées par l’opposition sont  fondées ou non.)
Parmi les Conseillers que nous retrouvons sur la liste du maire sortant, seul M. Chambon, n’a pas assuré une présence optimale, puisque depuis le 28 mars 2008, il n’a siégé que 12 fois sur 40 conseils municipaux, soit 28 fois représenté.(C.R. des C.M.)
Souhaitons que s’il retrouve un siège, il puisse avoir le loisir d’être plus assidu pour le bien de la commune.
Toutefois, dans le cas contraire, le maire aurait toujours la ressource de présenter un pouvoir…en blanc.


Représentants à la cité scolaire…

M.Alemagna après avoir coupé les branches pourries, garde auprès de lui ses plus fidèles conseillers.
Parmi eux, Mme. Auguin,  Adjointe à la jeunesse et aux sports qui a remplacé à la cité scolaire, Mme Granado, élue par 22 voix lors du C.M. du 28 mars 2008 pour siéger au Conseil d’Administration du Collège.
Ce remplacement, sans que l’intéressée en soit informée a même été réalisé sans l’accord ni l’information du Conseil Municipal.
Il est regrettable également que Mme Auguin, n’ait pas la même assiduité de présence que Mme Granado lors des séances du C.A. du Collège…puisqu’elle n’y a jamais siégé.
Cette façon de faire, est aux antipodes des autres Conseillers Municipaux ( Mmes Granado et Rémy et Mr.Perrin). qui ont assumé par leur présence leur devoir d’élus responsables,en  représentant la municipalité lors des C.A. du Lycée et du Collège.

Règlement intérieur…

Si par hasard M.Alemagna revient aux commandes, nous ne saurions trop lui conseiller de ressortir de ses tiroirs, son projet de règlement intérieur  dès le début de la mandature pour s’éviter des possibles futures déconvenues.
La signature de ce règlement avait été refusée par les branches pourries. Ces Conseillers classés comme dissidents qui à une exception, ne se retrouvent engagés sur aucune liste d’opposition au maire sortant, prouvent ainsi le contraire des dires et stupidités entretenus par des fieffés imbéciles de lorgues maintenant qui n’ont eu de cesse de les traîner dans la boue, les cataloguant de traîtres parmi les traîtres, alors qu’ils n’ont fait simplement que leur devoir d’élus responsables et non de béni-oui-oui comme l’aurait souhaité le maire et cela sans retourner leur veste, fidèles à leurs convictions, contrairement à certains soutiens post électoraux du maire.
Aujourd’hui certains de ses opposants sont catalogués de staliniens, on peut se poser  la question de savoir si ce texte présenté par M.Alemagna,  demandant que des élus s’engagent sur un règlement qui remet en cause le droit d’expression, de responsabilité et de personnalité des élus, n’aurait pas lui aussi un arrière goût de stalinisme…

lorguesnet.fr

 

Projets…

A l’origine en 2008,  le programme électoral prévoyait d’aménager la bâtisse quasi abandonnée donnant montée Ste Auxille et rue Amiral d’Entrecasteaux, pour en faire le centre des services techniques de la ville.
Ainsi regroupés hommes, véhicules et matériels seraient plus efficaces.
Une autre destination avait aussi été envisagée : en faire une maison des jeunes. Ce qui nous fait cruellement défaut !
Non seulement, rien n’a été fait de tout cela, mais ce superbe bâtiment sur son grand terrain, proche du centre ville se délabre chaque jour d’avantage et maintenant menace ruine.
Et, 5 ans après, toujours pas de centre technique ni de maison des jeunes …

Il y avait là une superbe opportunité d’investissement vraiment utile pour la commune. Qui plus est, en homme de parole Alemagna aurait concrétisé une promesse électorale faisant de lui un Maire-promoteur éclairé à la réussite des plus flatteuse, mais il préféra fontaine et menhir pleureur!                                                                                                     On aurait pu penser aussi, que l’achat de la maison des pères qu’il a rejeté malgré le vote unanime du Conseil Municipal, aurait dégagé des fonds pouvant être investis dans un de ces projets, mais, sans doute trop éloigné de la mairie (cela doit représenter 300 m environ), l’opération n’aurait pas été assez prestigieuse…
Le « prestige » précisément consistant pour d’aucun à gérer la commune soit disant la plus riche de l’agglomération… et pour cause !
Quelqu’un a-t’il un avis sur cette question ?

Subliminal…

Les supporters du maire ont-ils tellement peur que leur leader soutien de M.Copé se fasse déposséder de son pain au chocolat par des sales socialofachococokryptostaliniens qu’ils persistent sur lorguesmaintenant dans l’injure en se masquant comme M.Alemagna, qui voulant jouer au vengeur masqué et n’ayant pas trouvé de panoplie de Zorro à sa taille s’est retranché derrière un masque de canard. Démasqué, pour endormir l’électorat il a essayé ensuite, tout comme Nounours de jeter la poudre aux yeux.*
Aujourd’hui il se transforme en illusionniste jouant avec le subliminal.                                 En se rangeant sous la bannière bleu et rouge de l’ UMP , ses colistiers assument donc implicitement leur appartenance à une liste politique .                                                          *Comme  la station d’épuration qui n’aurait pas coûté un seul euro à la commune( lorgues info n°19) malgré  un emprunt de 3Md’€ au budget assainissement …de la commune.

Pourquoi pas…

Au lendemain de la présentation de la liste du maire sortant nous connaissons enfin les branches pourries qu’il a sciées. Nous pouvons donc essayer de dessiner le paysage électoral.
Les  quatre listes actuellement  en présence proposeront comme d’habitude des programmes peu différents les uns des autres, contenant des projets grandioses que le gagnant ne réalisera certainement pas ou des vaines promesses comme la non augmentation des impôts.( il faudra pourtant bien compenser la fameuse TCFE prélevée par EDF au bénéfice de notre commune , dont le projet de budget 2015 envisage de reverser à une autre  structure )  exceptée  une différence d’importance locale, celle qui oppose la liste du maire sortant aux autres : L’ACHAT DE LA PROPRIETE DES PERES.
Cet objectif qui figure dans leurs cartons, les trois listes d’opposition ont la possibilité de le réaliser, et la seule certitude qui leur est offerte, une fois qu’elles auront compté leurs voix, est leur union au second tour.
Impossible ? La politique n’est en réalité qu’un immense cercle ou les extrêmes se touchent et l’on se prend à rêver que sur le plan local, des candidats s’assoient autour d’une table ronde et unissent leur différence.
Sinon, comme les votes blancs ne sont pas pris en compte et sont rejetés avec ceux des pêcheurs à la ligne, la cinquième liste issue du PARTI D’EN RIRE sortira encore gagnante de cette élection, et Lorgues continuera de ressembler au village de Clochemerle et les spectateurs continueront d’en rire…et d’autres pleurer.

A.T.

Une nouvelle liste…

Pour l’élection municipale, nous avons encore quelques jours pour mettre une touche finale à notre liste . L’appellation que nous souhaitions vous proposer ayant été prise dans un arrondissement parisien, nous avons du picorer dans les quatre listes déjà présentes à Lorgues, pour vous présenter le label : TOUS au CŒUR du CIEL BLEU.
Pour la prospérité de notre village et dans son intérêt uniquement voici quelques Suggestions qui ne pourront faire de nous que la seule équipe dirigeante et incontournable.
Nous pouvons d’ores et déjà vous en livrer quelques unes :
* l’extinction du paupérisme à partir de dix heures du soir;
* l’extension de la route de Draguignan jusqu’à la mer (dans les deux sens);
* le raccourcissement de la grossesse des femmes de neuf à sept mois
* l’installation d’un toboggan devant la mairie pour le délassement de son personnel et de   leur responsable;
* Pour régler une fois pour toutes les problèmes liés au stationnement et à la circulation du centre ville nous proposerons l’élargissement des trottoirs pour réduire la chaussée.
* La distribution gratuite de boules de pétanque pour que tous les lorguais puissent occuper leur temps libre
* l’aménagement de trottoirs roulants pour faciliter le labeur des péripatéticiennes (s’il y en a) ce qui évitera les risques d’accidents pour ces dames le long de la nationale 7.
* l’installation de Lorgues à la ville pour que les habitants profitent de l’animation citadine;
* la suppression du wagon de queue du métro ou du tramway (quand un maire génial se décidera à en aménager un).
Vous conviendrez avec nous qu’un préambule aussi alléchant que concret ne peut que s’accepter !                                                                                                                       Aussi venez nombreux nous rejoindre pour enfin faire de notre commune un programme sérieux qui fédèrera tous ses habitants en les rendant heureux d’y être.

Evidemment nous reconnaissons bien volontiers l’influence de grands maîtres férus de politique qui ont conduit nos pas dans cette démarche citoyenne. Que Ferdinand Lop, disciple de Diogène, ainsi que Aguigui Mouna l’auteur de :« Battons nous à coups d’éclats de rire » en soient ici remerciés.

T.C.C.B.

Excuses…

Nous nous excusons de ne pas avoir les qualités d’un photoreporter local bien connu,mais nous n’avons que ces deux stupides dessins pour vous conseiller de visiter et consulter le dernier article paru sur: lorgues-veillecitoyenne.over-blog.com/‎

Les branches pourries, suite: l’illusionniste…

Pour M.Alemagna le fait de couper les branches pourries a du lui procurer beaucoup d’interrogations si l’on en croit certains bruits concernant la composition de sa future équipe…Parmi ses fidèles conseillers rescapés de la Bérézina qu’il a provoqué dès 2008 et ceux qui ont remplacé des départs volontaires; ils sont quelques évincés  jugés trop vieux, ou d’autres incompétents, qui doivent se sentir assimilés aux branches pourries. Ils se trouvent remerciés  de s’être toujours bien tenus lors des Conseils Municipaux, levant la main pour approuver les choix de leur leader tout en restant bouche cousue. Dorénavant ils ne vont même plus jouer les utilités.

Lorsqu’il se vante d’avoir mené à bien un projet avec son équipe, à qui pense t-il ? alors qu’il a toujours tiré la couverture à lui.                                                                                    Lorsqu’il parle de sa franchise, de sa loyauté , de sa fidélité dans les relations humaines, il suffit de relire ses écrits dans le Canard lorguais pour en apprécier  ce qui y a de plus raffiné chez lui…lecanardlorguais.wordpress.com/
De plus lorsqu’il écrit « si vous me faites à nouveau confiance….je vous proposerais un projet ambitieux »  Nous aimerions qu’il  propose avant que les électeurs disposent….

      Dernière minute:

Il semblerait que les supporters du maire qui se veulent redresseurs de tors, n’apprécient guère les autres sites. Au lieu de passer leur temps dans des commentaires ineptes, ils feraient mieux de faire attention à ne pas effectuer des achats en émettant un chèque de  l’ association, LorguesMaintenant, encore domicilié au nom et à l’adresse de l’ancien président démissionnaire depuis 2010… De plus celui ou celle qui a émis ce chèque  devrait au moins ne pas oublier de le signer !!!                                                                     A quoi cela sert-il que les représentants d’une association ne respectent pas la loi en ne changeant pas l’intitulé de son chéquier ?…

A.T.