Maire-Adjoint (suite)

Qui dit la vérité, ou ne la dit pas :  Alemagna ou Alemagna ?

Var matin le 26 novembre 2009
« Roland Baret remplit parfaitement son rôle dans ce domaine et passe en mairie le temps nécessaire pour remplir la mission que je lui ai confié……..je rappelle que les actes commis par les adjoints dans le cadre de leur délégation, sont sous la surveillance et la responsabilité du maire qui comme le stipule la loi, a la charge des finances ».

PV du C.M. du 13 mai 2013
« Par ailleurs je suis en droit et il est normal de dire et de dénoncer les comportements inadmissibles de certains adjoints notamment l’adjoint aux finances qui vote contre son budget et qui a trahi ses amis et les électeurs. »                                                                

Question: Mais alors qui est le responsable du budget : le Maire ou l’Adjoint aux finances, qui une fois remplit parfaitement son rôle, et une autre fois est accusé de tous les maux ?

                                                 ———-o0o———-

* Le peuple a le droit de connaître toutes les opérations de ses mandataires; ils doivent lui rendre un compte fidèle de leur gestion, et subir son jugement avec  respect.
article XXXIII de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen adoptée le 21 avril 1793 ( présentée par M. ROBESPIERRE à la Convention Nationale)

Question : M. le Maire,  Où en sont vos allégations  concernant le maintien de M.PERRIN à son poste d’Adjoint….. Il ne s’agit pas de dire qu’il y a confusion dans les propos, que l’esprit du code des collectivités territoriales n’est pas respecté, que vous  avez étudié la problématique avec la Sous-Préfecture…etc.                                                                     Affirmant que vous communiqueriez  la réponse du Sous-Préfet et l’avis du juge du T.A. concernant les Conseillers délégués qui ne pourraient soi-disant ne plus assurer leurs missions…etc.                                                                                                                    Tout comme lors du C.M. du 20 septembre 2012, lorsque vous avez annoncé que vous alliez déposé plainte pour avoir accès au dossier concernant l’agression dont M.Fito dit avoir été l’objet. ( pour mémoire: la feuille jaune signée du médecin des urgences de l’hôpital  de Draguignan,que vous réclamiez)                                                              

 Depuis plus d’un an, les Lorguais attendent toujours vos réponses !!!

 

lorguesnet.fr

Rentrée scolaire…

Espérons que l’édile et son adjointe à la jeunesse auront su trouver durant cette journée de rentrée scolaire, des candidats pour le renouvellement du Conseil Municipal des Jeunes, un des fers de lance de leur campagne électorale en 2008 et qui semble aujourd’hui totalement évanoui et classé dans les oubliettes….  tout comme le jumelage avec une ville européenne qui ne doit pas manquer de procurer du déplaisir à tous les européens qui votent à Lorgues…

Photo: site Mairie de Lorgues

Just for laughs…

Les doigts dans le pot de confiture…

En publiant cet article (ci-dessous) le Canard lorguais (alias Claude Alemagna) ne pensait certainement pas que ses décisions concernant la carrière des Brunettes seraient portées un jour à la connaissance de tous. Comment pouvoir affirmer être contre une reprise d’activité alors qu’il écrivait être favorable à la demande d’autorisation d’extraction puis, qu’il donnait un avis favorable pour le réaménagement du lieu après exploitation…etc  Sans aller jusqu’à l’insulter de  Korsakoff * comme il se le permet vis-à-vis du Conseiller Général et histoire de rire, il suffit de reprendre ses élucubrations et d’inverser les rôles!!!

* le syndrome amnésique de Korsakoff est souvent lié à un alcoolisme chronique.

Mais  aujourd’hui il y a une suite, l’affaire se corse, sur le blog de M.Mariani, le Conseiller Général, nous apprenons que la commission départementale « formation spécialisée des carrières » en date du 29 avril 2013 a rejeté par 7 voix contre 5 l’avis défavorable proposé par l’inspection des installations classées.                                                                             Dans ce rapport il est fait état qu’en 2010 le maire a changé de position en signalant son opposition au projet et qu’il a modifié le tonnage des véhicules l’abaissant de 5,5 à 3,5 tonnes  à la circulation sur le chemin des Girards.                                                              Lors de cette réunion le maire était absent, la commune n’était représentée que par un avocat…ce qui implicitement stipulerait qu’aucun  Adjoint n’était de fait potentiellement disponible ce jour là pour faire valoir la position de la municipalité et présenter des arguments contre la réouverture et l’exploitation de la dite carrière…   

   Pour plus d’information :lorgues-mariani.over-blog.com/

A suivre…‎

Anatole Taquin

 

Collégiale…

Tout le monde en parle                                                                                               lorguesnet  pour ne pas être en reste , a sollicité  l’analyse d’un Architecte expert en la matière (nous gardons volontairement son anonymat)  Evidemment par déontologie,s’ il ne juge pas le rapport de son confrère M.Berthault, il donne néanmoins après lecture de l’étude géotechnique,du rapport architectural et visite sur place, un avis désintéressé.         Concernant la végétation sur le monument (qui ne doit pas cacher le retard pris dans l’entretien de la Collégiale),  nous pouvons noter  que les deux dernières lignes de son analyse, confirment exactement cette réflexion   :« Nous avons là un Monument Historique en déshérence »   parue sur le site : lorgues-veillecitoyenne.over-blog.com/

lorguesnet.fr

 

A propos…

Enfin, du vrai bonheur pour les Lorguais !
Grand BRAVO à tous les organisateurs du Bal des Pompiers de samedi soir. Professionnels et volontaires nous ont offert une vraie fête comme on les apprécie toujours dans nos villages.
Grâce à l’ambiance conviviale et festive, de 7 mois à 77ans (peut-être même davantage…), tout le monde – et il était dense – y trouva l’occasion de passer une soirée sympathique.
Nous avons aussi pu assister au plus beau feu d’artifice de l’année. Il a contribué avec les danseuses, qui ne se sont pas ménagées, à faire un joyeux rendez-vous.
Le succès de cette manifestation étant assuré, nous espérons vivement qu’il sera réitéré l’an prochain et pourquoi pas comme la tradition l’exigeait naguère : pour le 14 juillet ?
Ce qui éviterait à Lorgues en Fête de nous infliger les pénibles démonstrations de son incompétence dans tous domaines où ces pauvres gens sévissent, malgré le conséquent budget qui leur est alloué par la commune de : 90 000 € !
La pénibilité d’un choix affligeant des programmes proposés lasse de plus en plus la population qui ne trouve pas son comptant de distractions espérées en aucune matière.
Ce qui explique aussi la réussite de ce divertissement qui n’était que gaieté.
Cependant, comme nous espérons une réédition, nous suggérons quelques améliorations de la restauration pour parfaire cet événement.
Plus de variété dans la charcuterie grillée proposée et une note sucrée pour poursuivre la soirée seraient très appréciées. Simple tarte aux pommes et petits pots de glaces par exemple, ne compliqueraient pas vraiment la tâche des organisateurs et leur permettraient de gagner quelques sous supplémentaires, tout en satisfaisant la gourmandise des petits et des grands.                                                                                                                     Pour la prochaine fête nationale, Messieurs les Pompiers, tirez donc les premiers !

AM