Dette, Impôts, etc…

Il est toujours délicat de comparer les bilans. Monsieur Alemagna se vante de gérer d’une manière exemplaire les deniers des lorguais. Si Lorgues se trouve effectivement dans le top 3 des communes les plus économes du Var, il est également nécessaire d’examiner les raisons de ce classement.

*La dette par habitant était engagée bien avant l’arrivée de Mr.Alemagna dans le fauteuil de maire. Initiée sous la mandature de Mr.Mariani, la décroissance de la dette se situait à 700€ par habitant en 2000, réduite à 80€ en 2008, pour parvenir à 0€ en 2017.               Voir courbe ci-dessous

*A chaque élection la promesse de ne pas augmenter la part communale de la pression fiscale resurgit à chaque mandature. Entre les années 2014 et 2018 l’augmentation des impôts locaux de la commune est de 3,6% par an en moyenne.
Voir tableau ci-dessous

*Les dépenses locales de fonctionnement baissent du fait que des missions de la commune ont été déléguées à l’agglomération, mais les dépenses de personnel stagnent depuis 2014.
Voir tableau ci-dessous

Source: l’argus des communes

Election municipale

Nous annoncions  la constitution d’une troisième liste découverte sur « Facebook » Aujourd’hui la confirmation de cette liste nous vient du journal local « Var Marin »

A la fin de l’article, Mr.Formé déclare avoir déposé plainte pour des insultes proférées à son encontre sur la voie publique sans citer l’offenseur.

Population lorguaise et indemnités…

Voici le nombre officiellement retenu des habitants de notre commune.

Si un pic de 9193 habitants était cité pour l’année 2013 il a chuté à 8968 et stagne en dessous des 9000 habitants.
Ce seuil des 9000 habitants est loin d’être anecdotique, il influe sur la vie locale et sur le fait que les candidats à l’élection municipale n’ont pas d’obligation de nommer un mandataire financier et ont l’interdiction de recevoir des dons de personnes morales. En contrepartie, aucun remboursement public n’est prévu à leur endroit.
*Les dépenses de propagande (affiches pour l’affichage électoral, circulaires et bulletins de vote) sont remboursées par les préfectures aux listes ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés par tour dans les communes de 1000 habitants et plus.

Le nombre d’habitants influe également sur les indemnités perçues par les élus.

Ci-dessous les indemnités perçues par les maires ( Lorgues moins de 9000h ), les vices présidents d’agglomération (Dracenie plus de 100 000 h.) et les conseillers régionaux (PACA plus de 5 millions d’ h)

Hommage…..

Extraits d’une lettre adresseé aux électeurs lorguais:

Docteur Georges Grouiller : Pourquoi je m’engage à nouveau avec Claude Alemagna….
Je connais Claude Alemagna depuis les années 90 où mon père était déjà conseiller municipal. Dans ces années-là, Claude Alemagna faisait ses premières armes au sein du Conseil municipal…..
En effet Claude Alemagna est un maire respectueux de la parole donnée …..
…Mais, malgré la passion qu’on lui connaît, il est aussi un homme de bon sens, qui prend les décisions en démocrate humaniste, sans esprit partisan : il écoute sa conscience, toujours dans un esprit d’équité.

C’était en 2014, aujourd’hui le Docteur Grouiller ferait partie des adjoints remerciés sans doute pour leurs bons et loyaux services.

Election municipale

Tous ceux ayant assisté à un Conseil Municipal de notre commune, peuvent se souvenir des joutes verbales entre l’édile et le conseiller d’opposition Mr.Formé. Le maire annonçant plusieurs fois avoir porté plainte à l’encontre de ce dernier,sans que l’on en connaisse les verdicts ni bien évidemment le coût supporté par les Lorguais.
Aujourd’hui,candidat, sans doute par manque de moyens financiers pour assurer une large communication, Mr Formé présente sur Facebook des thèmes de son programme « Lorgues en Provence »
La sérénité affichée par l’édile pour sa réélection sera-t-elle encore de rigueur durant cette campagne électorale, pendant laquelle il va devoir recroiser le fer avec le conseiller d’opposition….

Citations…

Var matin du 5 février 2020, dixit Alemagna le maire de LORGUES :

 » le loup perd son poil mais pas son vice »

ce qui peut se traduire par:

    « le canard perd sa plume mais pas son vice »

voir : https://lecanardlorguais.wordpress.com/qui-suis-je/

Election municipale

Les intéressés ont-ils été prévenus ?                                                                                      A Lorgues, pour être présent sur la liste du sortant, il semblerait que deux mandats soient considérés comme le maximum….sauf évidement pour le maire !!!

Election Municipale

Nous aurions pu imaginer qu’un seul candidat en la personne du maire sortant se présente devant l’électorat lorguais tant il a su œuvrer pour conserver son fauteuil.

Mais aujourd’hui le candidat Claude Alemagna investi politiquement par « Les Républicains » risque devoir se trouver face à une possible liste RN, ( distribution de tracts dans les boîtes à lettres), et une troisième liste » Lorgues en Provence«   ( ce jour sur Facebook).

Voeux du Maire

Cette fois encore, le discours, n’était pas à la hauteur de ce que l’on aurait pu attendre d’un édile bien droit derrière son pupitre.
En effet, en se retranchant derrière l’article L.52 alinéa 2 du code électoral*, tout devient plus aisé pour ne pas expliquer pourquoi de belles et alléchantes promesses formulées lors de la précédente campagne de 2014 n’ont pas vu le jour.
Mais en attendant la publication promise du futur programme qui fera sans doute ressurgir des promesses telles que la nouvelle gendarmerie, la création d’un site hors zone agglomérée regroupant les services techniques, voire même celle datant de 2008 d’un jumelage avec une ville européenne.
Les spectateurs présents ont pu se précipiter comme à l’accoutumée vers le buffet, n’était-ce pas là le plus important de la soirée pour préparer une réélection ?

*« A compter du premier jour du sixième mois précédant le mois au cours duquel il doit être procédé à des élections générales, aucune campagne de promotion publicitaire des réalisations ou de la gestion d’une collectivité ne peut être organisée sur le territoire des collectivités intéressées par le scrutin. »

Intempéries…

 Maintenant que l’eau s’est écoulée et que le calme est de retour, nous pouvons essayer de comprendre les raisons qui ont engendré les dégâts du rond-point  » I love Lorgues « 

Suite aux intempéries du 15 juin 2010, le boulevard du Réal Calamar avait subi des dégradations importantes en raison du réseau pluvial sous-dimensionné. Pour remédier à ces inconvénients, des conduites de grande section rectangulaire furent mises en place et devaient théoriquement résoudre le problème. Malheureusement, sous le rond-point, leur raccordement avec une canalisation de section inférieure semble être la cause du            « geyser bouillonnant » publié sur twitter ( ci-dessous)