Commentaires inhabituels…

Contrairement à nos habitudes donc deux commentaires/réflexions.

Le premier revient sur la surprise des Primaires LR/UDI. Depuis des mois en effet, la presse dans son ensemble s’est ingéniée à nous dire sur tous les tons qu’il ne pourrait y avoir qu’un seul duel, Sarkosy/Juppé. La très grande majorité de nos élus en Provence-Alpes-Côte d’Azur s’est, dans son intense connaissance du sujet, donc tournée vers le duo susnommé. Nous pensons sincèrement que si nos chers élus avaient passé un peu plus de temps à l’écoute de « leur clientèle » au lieu de s’entretenir entre eux, ils ne se seraient pas retrouvés face à cette immense déconvenue ou camouflet infligé par un si grand nombre d’électeurs.
Nous pensions qu’après un tel désastre pour la presse locale et ceux qui avaient si mal choisi leur « champion », nous allions assister à un « mea culpa » général et à une fine analyse des raisons de cette magistrale erreur. C’était une fois de plus prêter à tout ce beau monde des qualités qu’il ne possède pas. Seules ont pu être lues diverses supputations sur l’éventualité de telle ou telle investiture mais aucun des grands perdants n’a jugé bon de faire preuve de la plus élémentaire honnêteté intellectuelle en venant s’expliquer sur son erreur… On soulignera que notre Maire, quant à lui, aura vu l’effondrement du candidat qu’il soutenait dans le score sans appel, Juppé ~ 20 %– ~Fillon 80 %!!!

Deuxième point sur lequel nous désirons revenir, l’utilisation peu recommandable de procurations quelque peu « limites » au Conseil Municipal de Cogolin (cf. Var-Matin du 02/12/2016). On ne peut que rire à gorge déployée lorsque force est de constater que cette façon de procéder n’est pas l’apanage d’une Mairie FN et nous rappellerons à ce sujet les épisodes ahurissants vécus au CM de notre belle Commune et dont nous avions à l’époque rendu compte, entre autres par un article publié le 6 février 2015 (cf : http://lorguesnet.fr/blog/?m=201502) … L’arroseur arrosé ???

lorguesnet.fr

 

Primaire de la droite, 2eme tour…

Résultats du vote à Lorgues: François Fillion: 78,46%Alain Juppé: 21,54%                ( journal: le Monde)

Après Nicolas Sarkosy en mars 2008, notre cher maire avait choisi de surfer sur la vaguelette Alain Juppé; mais le tsunami François Fillon a chamboulé son souhait tout comme celui  de l’ensemble des leaders de la droite en PACA lors du premier tour .Il sera donc très intéressant de voir comment Claude Alemagna assumera le programme de François Fillon si ce dernier est élu Président de la République. Comment justifiera-t-il le passage des 35  aux 39 heures pour le personnel municipal ( avec ou sans augmentation de salaire ? ), la diminution des fonctionnaires territoriaux, les dotations de l’état…

lorguesnet.fr

 

Primaire…

Résultats  de l’élection à Lorgues.                                                                                         M. François FILLON : 41,47%
M. Nicolas SARKOZY : 30,95%
M. Alain JUPPÉ : 22,53%
M. Bruno LE MAIRE : 2,32%
Mme Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET : 2,11%
M. Jean-François COPÉ : 0,42%
M. Jean-Frédéric POISSON :0,21¨%                                                                                     (source :Le Monde)

Rappelons que notre cher maire avait choisi de  soutenir  Alain Juppé, notre député J.M.Couve préférant Nicolas Sarkosy….( à suivre !!!)

lorguesnet.fr

Affichage sauvage…suite.

« Quand on veut défendre l’environnement, on commence par balayer devant sa porte comme le dit Mme Fiorini… » (Jacques Michel, maire adjoint- conseil municipal du 20 mai2016 )
Lors du CM du 20 mai 2016, notre cher maire déclarait qu’il allait poursuivre en justice tout affichage sauvage sur notre commune. Espèrons qu’il va tenir parole même s’il ne visait alors que les affiches du FN .( Pour mémoire, le maire de Flassans sur Issole Bernard Fournier a été élu tout comme Claude Alemagna avec l’étiquette UMP….)

lorguesnet.fr

le vent…

Messieurs Estrosi et Couve soutiennent Sarkozy, Audibert-Troin soutient Copé  et…

photo Var Matin 28 oct.2016...après avoir surfé sur la vague Sarkozy en 2008, notre cher maire sent-il le vent tourner en faveur d ‘Alain Juppé?

*Photo Var matin du 28 oct.2016

Erreur, oubli ou censure…

 Lorgues Info n°32                                                                                                                     Dans l’espace politique réservé à « Lorgues Bleu Marine » en comparaison avec la proposition faite,(voir :http://www.lorguesbleumarine.fr/) un paragraphe a disparu par rapport au texte proposé.                                                                                                          Sans prendre position sur la teneur du paragraphe en question, nous espérons qu’il ne s’agisse que d’une erreur ou d’un oubli typographique.                                La démocratie  ne saurait admette qu’une censure soit appliquée au détriment de la libre expression.                                                                                                             Si des propos ou des écrits sont jugés malveillants seule une réponse judiciaire s’impose et non pas une justice dite du « ciseau »  pratiquée par certains régimes politiques ou religieux. Voici le texte  en question:  
 » En la circonstance, comble du mépris pour nos concitoyens, même le premier adjoint n’a pas daigné prendre la parole. Et ce n’est certainement pas la honte, ni finalement le ridicule qui devraient l’accabler d’avoir effectué un salut nazi en direction de Jean-Bernard Formé lors d’un conseil municipal, qui l’en ont empêché. »

lorguesnet.fr

Tract …

En première page du tract de « Tous pour Lorgues » Il est écrit que suite à la chute d’une clef de voûte, une réouverture de la Collégiale au public aurait pu être effectuée après une mise en sécurité des lieux. Effectivement dans le rapport de l’Architecte en date du mois de juin 2012 on pouvait lire (page 43) :

Il est donc pour le moins surprenant que la décision de fermeture totale de l’édifice fut alors prise par le maire, mais gageons que la réouverture de la Collégiale lui fournira alors l’occasion de  mettre en lumière toute sa communication …

lorguesnet.fr

CONSEIL MUNICIPAL DU 30/09/16

Le Conseil Municipal de Lorgues, l‘habitude semble en être bien prise, dégénère toujours à une heure plus ou moins avancée de la soirée. Mais prenons les choses dans l‘ordre chronologique.

Début de soirée par une minute de silence observée en hommage aux victimes du terrorisme.

La majorité « régnante », Maire en tête, ayant comme toujours pris soin de « gommer » les parties les plus gênantes pour elle, du compte-rendu de la séance précédente, l‘ensemble de l‘opposition ne pourra que voter contre celui-ci.

 De nombreux points ce soir là à l‘ordre du jour dont une grande partie concernait des prolongations d‘accords ou conventions à renouveler chaque année. Nous ne traiterons donc que des plus importants.

 Le premier abordait le projet de Plan Local d‘Urbanisme (P.L.U.). Ainsi que l‘on pouvait s‘y attendre de sa part, le Premier Adjoint gratifiait l‘assemblée d‘un soporifique exposé au cours duquel les incessantes répétitions participaient à l‘assoupissement général. Le fait que le Maire prenait la parole ensuite n‘apportait rien qui puisse emporter l‘enthousiasme pour un sujet qui „engage Lorgues pour une quinzaine d‘années“.

On ne manquait pas d‘affirmer vouloir favoriser par exemple la reconquête des terres agricoles, alors que l‘on s‘ingénie aujourd‘hui à accepter et donc tolérer l‘installation d‘exploitations industrielles en zone agricole et ce en contradiction totale avec les buts prétendument poursuivis par le P.L.U., voire même la réglementation en vigueur!!! On passera rapidement sur le fait que l‘édile traitera le transport des matières dangereuses en omettant de parler de l‘oléoduc et autre gazoduc qui traversent la Commune, pour ne s‘occuper que des transports routiers.

On précisera aussi que les constructions nouvelles se concentreront, contrairement au passé, autour des agglomérations que ce soit pour la ville de Lorgues ou les hameaux qui sont sur son territoire. La mixité sociale devra être respectée, et pour la favoriser, on imposera à l‘avenir aux aménageurs, promoteurs et autres un minimum de 30% de logements sociaux si l‘on envisage de construire plus de 300 M² ce pourcentage passant à 50% pour des surfaces bâties supérieures à 600 M². „Les orientations stratégiques“ du P.L.U., trame urbaine et terres vertes semblent promises à un avenir particulièrement sombre lorsque l‘on prévoit de multiplier les parkings alors qu‘il suffit, tout particulièrement hors saison touristique, de faire le tour de l‘existant pour constater que de très nombreuses places restent non utilisées. Explication, on s’obstine à ne pas verbaliser les contrevenants pour supprimer toute velléité de stationner le long de la Départementale ou même sur les espaces verts qui la bordent, entretenus à grands frais grâce aux impôts locaux !!!

L‘opposition aura beau jeu en fin d‘un exposé tout à la gloire du „travail énorme“ fourni par la Municipalité, de souligner que seul le minimum légal aura été fait pour un sujet d‘importance majeure. La communication plus que minimaliste aura favorisé une désaffection du public fort regrettable. Un exemple, si l‘on fait le total des habitants venus s‘informer lors des six réunions publiques, on arrive à un chiffre d‘environ 700 participants. Ces résultats, plus que miséreux, ont été directement en rapport avec les efforts consentis pour y attirer les habitants (population lorguaise 10 000 personnes). On a ainsi réussi à faire se déplacer ou n‘intéresser que 1,17 pour cent de la collectivité!!!

Ainsi que l‘opposition l‘aura elle-même soulignée, aucune vision d‘ensemble ne se dégage de ce projet majeur dont la présentation aura été très loin, elle aussi, d‘être à la hauteur. Vote sans surprise, qui verra l‘ensemble de l‘opposition s‘abstenir.

Un peu plus tard, l‘attribution d‘une subvention exceptionnelle en faveur des victimes de l‘attentat terroriste de Nice sera l‘occasion d‘un échange dépassant en intensité toutes les bornes entre le Maire et le chef de file „Bleu Marine“, ce dernier reprochant au premier de faire parti d‘un Parti politique qui s‘est ingénié à sacrifier les organes de sécurité du pays ces trente dernières années! Après cette altercation‚ l‘opposant quittait la salle.

Nous ne rentrerons pas, bien sûr, dans cette polémique, mais nous rappellerons que l‘absence du Maire de Lorgues lors de l‘hommage rendu dans sa Commune aux victimes de cet attentat, a été pour le moins la parfaite occasion manquée pour lui de porter témoignage du niveau de sa compassion. Il a malheureusement préféré l’exprimer ce jour là par sa présence en d’autre lieu, mais « dans la cour des grands »!

Plus tard dans la soirée et après l‘acceptation de quelques conventions et une modification des statuts de la C.A.D. destinée à permettre à celle-ci l‘intégration de nouvelles Communes: Comps-Bargême-La Bastide-La Roque Esclapon, le Conseil se terminait sur une question de l‘opposition qui voulait connaître les raisons de l‘annulation du bal traditionnel de clôture de la Saint-Ferréol. Réponse du Maire, cela était dû à une mésentente entre les forains et les organisateurs de la soirée…

Beaucoup de bruit donc pour peu de chose. Ces envolées d’une voix qui se veut gutturale et toujours pleine d’animosité, ne sont-elles finalement là que pour impressionner et palier l’apathie de l’activité communale ?

Panem et circenses

Cette expression latine correspondrait-elle donc au quotidien de notre bonne ville de Lorgues ?