La culture pour tous ?..

Var Matin:  Extrait d’un entretien avec Mr.Alemagna maire de Lorgues.

Mr.Alemagna laisse entendre qu’il aurait été maltraité par Mme Maria Claverie-Ricard. Cette situation est pour le moins ubuesque. D’après ses dires, le fait qu’il aurait été critiqué ou rudoyé en paroles*  conduit notre commune à snober les spectacles de           «Théâtres en Dracénie » accueillis dans les autres communes de la CAD !                        voir: https://www.youtube.com/watch?v=IYSfpuCu04k                                                        Pour Mr Alemagna cela n’est pas grave, pourtant quel peut être le rapport entre les animations locales et les spectacles proposés par une structure conventionnée? Pour quelle raison les Lorguais ne peuvent-ils pas profiter également d’un juste retour de leur contribution aux subventions  à la culture ?

* Maltraiter: Critiquer ou rudoyer quelqu’un en paroles.

lorguesnet.fr

La grippe…

A la manière de Pierre Dac.(L’OS à MOELLE, 2 février 1940)

Le Ministère de la santé vient de publier une recommandation précisant comment faire face à l’épidémie de grippe actuelle. Dorénavant, les cas de grippe ne devront plus être répartis dans la population de façon empirique, mais à tour de rôle et par roulement autant que possible sans jamais atteindre un pourcentage susceptible de compromettre un fonctionnement de tous les services nécessaires à un bon déroulement législatif.
Le citoyen qui se verrait pris en grippe pour des idées contraires à celles de son voisinage ou pour avoir prénommé son fils Ptoligorthès, devront en faire immédiatement la déclaration à qui de droit et dans les formes requises stipulées dans le décret-loi qui sera promulgué dès que la fin de l’épidémie de grippe le permettra….

lorguesnet.fr

Stades…

Le 28 janvier a eu lieu l’inauguration du stade de Taradeau en présence de notre Maire, Conseiller Régional , troisième vice président de la CAD. Cette réalisation pour un coût de 1,2 M€ nous rappelle sa promesse de campagne en 2014, d’aménager le stade Turchi en revêtement synthétique (ainsi que la réhabilitation des vestiaires, des locaux annexes et parking), celui-ci faisant également fonction de terrain de sport pour des activités de la cité scolaire…

lorguesnet.fr

Conseil Municipal du 25 janvier 2017

Un conseil municipal convoqué à 14H30,  les différentes casquettes et obligations du maire ne doivent pas être étrangères à cette heure peu habituelle.

En préambule, le maire présentait Mr Debéda Francis placé en 7eme position !!! sur la liste « Arc en Ciel» en remplacement de Mr Balp démissionnaire.

L’ordre du jour fut vite expédié,  les délibérations ne prêtant aucunement à des discutions polémiques.
La demande de refus de transfert du PLU à la CAD afin de pouvoir conserver à la commune le transfert des droits des sols, donna à Mr Meyer l’occasion de préciser que cela ne pouvait en aucun cas se réaliser actuellement car le SCOT ( Schéma de Cohérence Territoriale ) n’était pas encore approuvé.
Des demandes de subventions auprès de l’Etat et de la Région pour la réalisation du chemin de l’Etang et l’implantation de 5 nouvelles caméras de vidéo protection, (ce qui amènerait à un total de 28 caméras) furent adoptées à l’unanimité.
Ces demandes de subvention amenèrent alors Mr Meyer à demander ce qu’étaient devenues celles formulées et adoptées lors du CM du mois de mai dernier pour différents travaux comme la réfection partielle des trottoirs du cours de la République, l’édile devant se résoudre à annoncer que la commune n’avait pas été retenue….

Il est à noter qu’en réponse à une question écrite posée par « Tous pour Lorgues », le maire annonça que son engagement pris lors de la campagne électorale 2014 concernant la construction d’un restaurant scolaire* ne verrait pas le jour et demeurera donc lettre morte. Il devrait être remplacé par un changement d’affectation de deux classes de l’école Trussy en réfectoire….

*Cette promesse de construction d’un restaurant scolaire figurait déjà dans le programme électoral du maire en 2008…ce qui nous fait penser à cette phrase de Frédéric Dard : « Un politicien ne peut faire carrière sans mémoire, car il doit se souvenir de toutes les promesses qu’il lui faut oublier. »

lorguesnet.fr

Primaire de la gauche

Résultats du premier tour de la primaire de la gauche à Lorgues

Comparatif entre les deux élections 2011 & 2017

2011  439 votants                                                             

Aubry :103                                                     
Baylet:2                                                                                                                                        Hollande : 94                                                  
Royal : 25                                                       
Vals : 19          

2017  222votants

Bennahmias:3                                                                                                                       De Rugy: 7                                                                                                                             Hamon : 69                                                                                                                   Montebourg: 39                                                                                                               Peillon: 23                                                                                                                           Pinel : 5                                                                                                                                      Vals: 75

 

 

 

Panneaux publicitaires

Le 24 août 2015, pour dénoncer le non respect de la loi promulguée par Mr. Sarkozy le 3 août 2009, nous évoquions l’avancée du Grenelle de l’Environnement en matière d’affichage qui précisait que les panneaux publicitaires qui fleurissent à l’approche de nos localités devaient disparaître dans les 5 ans.
En 2008, le candidat Alemagna s’élevait déjà contre les panneaux publicitaires à l’entrée de ville et dans son programme de campagne, on peut y lire qu’il s’engageait à vouloir soigner l’environnement local ainsi que la protection des paysages.

Aujourd’hui doit-on oublier le concours des villes fleuries et l’obtention de la première fleur au bénéfice d’horreurs défigurant la ville. Comment peut-on laisser s’implanter dans une journée deux nouveaux panneaux publicitaires esthétiquement polluants pour l’environnement et si près de la stèle dédiée aux Patriotes Lorguais, cette œuvre d’art si chère à notre édile.

On n’ose penser qu’il puisse s’agir d’un laisser-aller face à l’article L581-6 modifié par l’Ordonnance 2004-1199 2004-11-12 art. 1 1° JORF 14 novembre 2004  du code l’environnement qui stipule que l’installation, le remplacement ou la modification des dispositifs ou matériels qui supportent de la publicité sont soumis à déclaration préalable auprès du maire et du préfet dans des conditions fixées par décret en Conseil d’Etat.

Où peut-on bien trouver une logique avec cette déclaration du maire lors de ses vœux ?   « LE P.L.U. CONSERVE LORGUES DANS SON ECRIN NATUREL »

 lorguesnet.fr

Législatives…

L’ambition personnelle ne doit pas se faire au détriment de l’intérêt général !
(Claude Alemagna dénonçant la candidature de Vincent Morisse face à J.M. Couve lors de l’élection législative de 2012.)

La Commissions d’investiture des Républicains a désigné pour la 4eme circonscription Françoise Dumont ( parachutée de la 5eme circonscription) candidate officielle pour les prochaines élections législatives dont le suppléant sera Dominique Lain conseiller municipal du Luc.
Cette décision semble être un véritable camouflet pour les supporters du député sortant J.M. Couve qui lui soutient la candidature de sa suppléante A.Napoléon, qui déclarait encore dernièrement quelle se présenterait quelque soit le choix de la commission d’investiture…                                                                                                                            On peut donc s’attendre à une confrontation locale qui laissera sans aucun doute des traces au sein du parti des Républicains…qu’en pense  notre maire qui à toujours soutenu J.M. Couve ?

lorguesnet.fr

Vœux…

Comme de coutume, le cérémonial des vœux ne nous a pas apporté autre chose qu’un sempiternel satisfécit de la part de notre maire… mais comment en aurait-il pu en être autrement.                                                                                                                          Tout comme les hommes politiques, qui  cherchent  à se justifier auprès de leurs administrés et néanmoins électeurs, agrémentent leurs discours avec des promesses accompagnées de citations piochées ça et là, notre édile, cette année, a sans aucun doute lu les 366 pensées du livre de mère Térésa (une pensée par jour) pour pouvoir nous en  citer une et ainsi rehausser son discours.                                                                                                                                                  En remerciement pour son déplacement et son attention, l’auditoire, a pu se précipiter vers les buffets de petits fours et autres friandises offerts (malgré les incessantes litanies sur la baisse des dotations de l’ Etat) pour clôturer cette annuelle soirée. 

lorguesnet.fr

Conseil municipal du 8 /12/2016…

Les Conseils Municipaux dans notre belle Commune de Lorgues se déroulent toujours de la même façon. La majorité ne joue qu‘en partie son rôle car, le passé nous l‘a prouvé, qu‘il soit nécessaire de voter en son âme et conscience ou pas, aucun des ses membres n‘est capable de s‘affranchir des directives du Maire. Celui-ci, personnalité omnipotente, règne en maître absolu et malheur à celui qui chercherait à lui tenir tête.
Ce soir-là lors de la présentation entre autres du Budget supplémentaire de la Commune, il se permettra de tancer un membre de l’opposition en affirmant à son égard « vous êtes dérangé » ou de traiter tel autre de « sournois » car le personnage en question aura eu l‘outrecuidance de souligner la logique idiote qui consiste, dans le cadre du budget communal, à mettre des sommes plus qu‘importantes en attente, alors que l‘on sait parfaitement qu‘elles ne serviront à rien. Ce procédé dure depuis des années comme on le lui fait remarquer? Qu‘à cela ne tienne « les autres font pareil…et nous faisons ainsi des économies« . L’absurdité d’une telle affirmation semble totalement lui échapper.
Le niveau d‘investissement est nul sur notre territoire « cela provient du fait que la situation économique est mauvaise« !!! Lui fait-on remarquer que la logique de la Communauté d‘Agglomération Dracénoise est radicalement à l‘inverse de celle poursuivie à Lorgues? Notre cher Maire répond, alors qu’il a lu pendant de longues minutes le rapport de la CAD et loué l’excellent niveau des investissements réalisés par celle-ci que cela n‘a rien à voir, en profitant pour jeter à la face de l‘intervenant qui a soulevé cette incohérence « qu‘il n‘y comprend rien“.
Nous savons depuis longtemps que notre édile n’en est pas à une palinodie près ainsi qu’il semblera le prouver ce soir là en fin de séance suite à une question posée par une conseillère municipale d’opposition, prenant ainsi dans sa réponse exactement le contre-pied d’une résolution votée par son groupe au Conseil Régional.                L’opposition lui faisant remarquer un peu plus tard que les dépenses de personnel explosent, « il s’agît de remplacer les personnels absents » ! Aucune mesure n’est prise pour lutter contre cet absentéisme qui non seulement provoque un surcroît de travail pour ceux qui assument leur tâche avec conscience mais, qui plus est, représente pour la Commune une dépense égale à l’augmentation des impôts locaux ! Seule la majorité votera la partie principale du Budget Supplémentaire de la Commune l’opposition marquant ainsi sa désapprobation d’un niveau d’investissement pratiquement égal à zéro.
Les budgets eau et pompes funèbres ne feront pas l’objet de discussions très animées, celui de l’assainissement par contre sera l’occasion pour le Maire de « noyer le poisson » dans de très hypothétiques bassins d’orage ou sur le remarquable fonctionnement de la nouvelle station d’épuration pour éviter de justifier la non destruction de l’ancienne célèbre par ses bouillons de culture, à diptères très virulents.                                                       Lors de la présentation des tarifs des services municipaux, une seule remarque concernant la nouvelle augmentation du prix du m³ à l’assainissement collectif, proche de 15 % tout de même.                                                                                                       Lecture ensuite du rapport d’activité de la C.A.D., ce sera le seul moment de la soirée ou l’ensemble des présents pourra, grâce à une succession de tableaux explicatifs projetés sur écran, comprendre réellement ce qui leur est dit. C’est aussi le seul exposé qui n’aura pas été préparé par l’équipe de la majorité. Gardons-nous bien d’y voir là une relation quelconque de cause en effet !!!                                                                                        Sur le sujet de la qualité des services publics, on constatera que le Maire est toujours dans l’incapacité totale de faire réaliser, comme il le devrait, les zones de protection des eaux. Parlant d’un empêchement dû à la route pour celle de la station de pompage de Sainte-Foy, il fera l’impasse sur celle de la Faou n’ayant là aucune excuse à invoquer.                                                                                                                             Deux acquisitions de la Commune dont l’une, la chapelle Saint-François sera l’occasion d’un vif échange entre édile et opposition qui s’étonnera, à très juste titre, qu’elle ait réalisé des travaux sur un édifice qui ne lui appartenait pas !!!                                                        La présentation ensuite, sans la moindre synthèse, de l’évolution des statuts de la C.A.D. n’était pas faite pour éveiller l’attention de l’assistance et le point suivant, le contrat de mixité sociale sujet important s’il en est, fut traité de la même façon. Aucune utilisation du vidéoprojecteur qui aurait peut-être participé à relancer l’intérêt de tous. Au bout de quelques instants chacun autour de la table se plongeait dans la lecture de différents documents semblant ne plus rien attendre des platitudes débitées sur un ton monocorde.                                                                                                                       Dans l’énoncé des décisions prises par le Maire rien, hormis l’engagement de quelques menus travaux.                                                                                                                      La soirée se terminait enfin sur le chapitre questions diverses qui a fait l’objet de notre publication du 11 décembre. Soirée bien terne, comme à l’habitude, et seulement égayée par l’obstination du premier magistrat à proclamer à tout bout de champ qu’un vote a été effectué à l’unanimité même si seule sa majorité s’est exprimée favorablement !!!
Une âme charitable pourrait peut-être lui suggérer que :                                               Caesar non supra grammaticos

lorguesnet.fr